Envoyer Imprimer PDF

 

Un circuit d’eaux sur les flots

Le Bota Bota - spa urbain flottant

"Voyage tribal", "océan de miel", "un homme à la mer", "vague de cacao" sont autant de références au voyage inventé que vous propose le Bota Bota spa-sur-l’eau. 

Du pur bonheur!

Pour ce voyage, on vous invite à flotter et à vous laisser dériver en silence au milieu d’effluves d’eucalyptus dans une exploration de circuits d’eaux, ponctuée d’escales sur les ponts Promenade ou Soleil, où vous pourrez vous détendre dans de confortables hamacs ou sacs mous, avant de repartir pour quelques minutes dans l’un des saunas secs, hammam ou bains à remous extérieurs, pour ensuite vous immerger dans un bain glacé. Tout cela pour bien entendu refermer vos pores, accélérer votre rythme cardiaque et ultimement favoriser la sécrétion d’endorphines, ces hormones du bonheur.

Un univers réinventé

Amarré au Vieux-Port de Montréal, le Bota Bota a connu plusieurs vies, sous plusieurs vocations et identités avant d'être réinventé et d'afficher son nouvel état civil en décembre 2010. D’abord traversier, sous le pseudonyme d’Arthur Cardin, puis bateau-théâtre sur la rivière Richelieu, connu comme l’Escale jusqu’en 2007, il sera par la suite acquis par la famille Emond et transformé en spa-sur-l’eau. 

Un circuit d’eaux exceptionnel et bien plus…

Le Bota Bota, c’est aussi 6 terrasses,
5 ponts, 2 bassins alimentés par l’eau du fleuve, un jardin, 678 hublots,138 couleurs de vernis à ongles et des vues imprenables sur le fleuve et sur le Vieux-Montréal.

Ce spa urbain unique offre également des massages de détente ou thérapeutique, des gommages, drainages, enveloppements au miel, cacao, huile de baobab, gingembre, poivre, thé noir, cire de cactus … Bref, tout l’exotisme d’un voyage, quelle que soit la température extérieure - nous y étions lors d’une belle matinée ensoleillée d’hiver alors que la température extérieure frisait les moins vingt degrés Celsius et que les glaces emprisonnaient le navire! 

À table... sans le capitaine

Un petit creux peut facilement être comblé au restaurant associé à la réputée Auberge Saint-Gabriel de Montréal, avec à sa tête le chef étoilé Michelin. Éric Gonzalez. La carte est relativement courte, mais produits frais et santé sont mis à l’honneur dans de belles présentations alliant saveur, couleur et légèreté, que l’on peut déguster dans un décor de verre avec vues sur Habitat 67, le Vieux-Montréal et le fleuve avec son décor changeant au gré des saisons.

Une offre élargie

Des forfaits groupes avec boîte à lunch gourmande, des cours de yoga doux, les dimanches et de Pilates, en soirée les lundis, que vous pouvez faire suivre du circuit d’eaux font aussi partie de l’offre du Bota Bota.

Vous n’habitez pas Montréal! Qu’à cela ne tienne, on offre des forfaits spa et hébergement avec quelques hôtels choisis. Le Germain et l’Hôtel Saint-Paul sont nos préférés.

Et avis à celles qui planifient un Montréal By Night! On y propose un maquillage en 10 minutes pour $10. 

Un joyau… un peu caché

On déniche le Bota Bota dans le Vieux-Port de Montréal, un peu à l’ouest du Quai Alexandra (où l’on peut stationner) avec un accès par la rue de la Commune. 

Du métro Square Victoria, il faut se diriger sur l’Avenue McGill en direction sud, vers le fleuve et se laisser guider par les vapeurs d’eau que dégagent les bassins en plein air.

Un dernier conseil

En hiver, n’oubliez surtout pas votre bonnet de laine et vos flip-flops car les ponts sont bien entendu glacés. D’ailleurs apportez toujours vos flip-flops, car les peignoirs et serviettes sont fournis, mais non les sandales.

 

Christiane Théberge

 

 

 

 

Retour