Envoyer Imprimer PDF

Petits miracles gustatifs à Québec-Île d’Orléans

Saint-Antoine et Sainte-Pétronille font tout pour exaucer les prières des gastronomes, et même pour les attirer au confessionnal afin de se faire pardonner leurs péchés de gourmandise et d’ivresse. Leurs pouvoirs sacrés : création de mets et multiplication de nectars divins, mariés dans l’allégresse, juste pour le meilleur.

Alliance fructueuse

L’Auberge Saint-Antoine de Québec, membre de Relais & Châteaux, travaille en collaboration avec le Vignoble de Sainte-Pétronille sur l’île d’Orléans, situé à 15 minutes de Québec, pour servir durant l’été jusqu’au 13 octobre, leurs créations culinaires et vinicoles au Panache mobile 1 : un prolongement de son restaurant gastronomique Panache.

Les promeneurs à vélo, à pied ou en auto, qui s’y arrêtent ont un très agréable embarras du choix, tant devant le menu que devant la carte des vins. Le Panache mobile 1 se voulant bien plus qu’une simple halte dans une belle journée, la plupart des gens ont encore plus de difficulté à en repartir, si gavés de beauté qu’ils soient également par la magnifique terrasse extérieure avec vue sur le vignoble et les chutes Montmorency. 

Pétronille, la sainte, est reconnue entre autres pour sa grande beauté. On en a ici encore aujourd’hui la preuve matérialisée dans la nature.

Délices nouveaux auxquels on succombe sans honte

Parmi les nouveautés généreuses et abordables offertes cette année : jus de pomme de la ferme Bilodeau, crème froide de concombres au lait de coco et huile à la menthe, sandwich grillé au fromage et à la viande fumée, salade de chou crémeuse et cornichon maison, poutine aux côtes courtes de bœuf braisé au vin rouge, mousse au chocolat blanc, fraises et crumble à la noix de coco. 

Péchés classiques appelant à la récidive

L’incontournable guedille de homard et purée d’avocat, le sandwich au porc effiloché, fromage suisse et sauce barbecue, l’assiette de saucissons des viandes biologiques de Charlevoix, le coucous aux légumes, orange, amandes et crevettes marinées à la salsa verde, et les brownies façon Panache.

À boire pour sublimer le tout

À Sainte-Pétronille, ce sont les mains des hommes et des femmes qui font la vigne productive et la récolte de raisins abondante, guidés de façon experte par les proprios, Nathalie Lane et Louis Denault. Surtout des blancs, et quelques rouges, en 40 000 bouteilles par année. On y trouve une variété de 12 cépages, dont le Vandal-Cliche, entièrement québécois. De bien jolis noms pour des vins tout aussi attrayants : Voile de la mariée, Bout de l’île, Sainte-Pétronille réserve, Insula, etc.

Avant ou après le Panache sur l’île : grande classe 

Arrivés à Québec, il faut aussi se laisser caresser par l’âme protectrice de Saint-Antoine, dans son Auberge. Ici, il est non seulement aux aguets des moindres caprices de ses invités durant leur sommeil et à sa table gastronomique, mais il protège et met en vitrines originales des centaines d’artéfacts de l’histoire de Québec découverts lors des fouilles archéologiques sous son emplacement. Cela dit, Saint-Antoine est de son temps, l’Auberge marie admirablement le très moderne et l’ancien, dans son décor comme dans ses fonctions.

Altruisme, inventivité et générosité

Il faut une grosse dose de ces vertus pour offrir aux convives une expérience quasi surnaturelle. Le jeune nouveau chef du Panache, Louis Pacquelin, en est admirablement pourvu. 

À vous de juger : kir Panache fait de Chambord, sirop d’érable et griotte, entrée de têtes de violon/écrevisses/anguille fumée/ail des bois, autre entrée d’oursins/purée de cresson/œuf de caille, lotte croustillante en pâte de baklava au lait à l’amande et au thé du Labrador, et en guise de dessert, la version québécoise et plus légère du Paris-Brest, surnommée le Québec-Brest, et mettant le bleuet à l’honneur.

Savourés, en parfaite harmonie de goûts : Chablis, 1. Cru, Homme Mort, Châteaux Maligny, réserve 2007, Loin de l’oeil, Gaillac Doux, RB Plageoles, réserve 2010, Fleurs d’érable, Domaine de Sablonnettes, Côteau du Lion, France, Grains d’Or, Cadillac, Château Mémoires, 2009.

Selon le moment où vous séjournerez à l’Auberge Saint-Antoine, peut-être profiterez-vous-même d’une soirée jazz, d’un défilé de mode ou d’un événement spécial en collaboration avec la maison de bijoux Birks.

Nuitée au 7e ciel

Ce sont les détails qui révèlent le véritable amour envers les invités : plancher chauffant qui fait toute la différence dans la très grande salle de bain à l’immense bain, avec vue sur les toits de cuivre anciens et nouveaux avoisinants, à deux lavabos, le téléphone d’urgence, et même un élégant distributeur de soie dentaire… les paniers en cuir véritable, la petite porte cachant la planche à repasser, la terrasse privée bien aménagée avec vue sur le fleuve gigantesque ou l’iconique château. Évidemment vaste chambre, nec plus ultra en fait de literie et accessoires électriques, le frigo dont l’approvisionnement pense à tout et à tous les goûts.

Bien songé : sur la table de chevet, un livre d’art et d’histoire intitulé «Les Anglos : la face cachée de Québec». Cela nous fait sans contredit penser à la famille Price, dont la présence à Québec est historique et qui est maintenant propriétaire et conceptrice de cette très chic Auberge. Le titre nous remémore avec plaisir également la pièce et le film «La face cachée de la lune», du dramaturge québécois de renommée internationale, Robert Lepage, dont le lieu de création est situé tout à côté de l’Auberge Saint-Antoine.

Petit-déjeuner gargantuesque

Si vous avez encore faim au lendemain d’un tel dîner et après votre nuit de sommeil, vous serez ébahi par tous les types et ampleurs de régal. Parmi les plus costauds : smoothie à l’ananas, œufs bénédictine au canard, champignons sauvages, et saucisse de veau faite maison. Entourés d’orchidées et bercés par la musique d’Yves Montand. 

Cela termine encore en beauté un séjour dans un établissement méritant fort bien ses 5 étoiles.

www.saint-antoine.com
www.vignoblesp.com

Sylvie Berthiaume

Visite faite à l'invitation de l'Auberge Saint-Antoine.

 

Vignoble de Sainte-Pétronille

Tartine tapenade et pignons

Amuse-bouche

Brest Québec

Auberge au décor chaleureux

Les toits du vieux Québec

Déjeuner gargantuesque

 

 

 

 

 

Retour