Envoyer Imprimer PDF

Paris sera toujours Paris

Pour les petits aussi

On aurait tort de penser que l’on ne peut amener les enfants de moins de 12 ans en voyage à Paris, ville culturelle par excellence.

Il y a au moins deux façons de les amuser, tout en leur permettant de s’imprégner de cette ville.

D’abord, plusieurs lieux offrent des activités sur mesure pour les enfants afin que les parents visitent en toute quiétude et en toute liberté tout ce qu’ils veulent voir. C’est le cas de la plupart des grands musées, où il y a des ateliers de création pour les jeunes en lien avec les expositions en cours.

Ensuite, il y a des lieux qui savent plaire autant aux parents qu’aux enfants, pour faire une pause d’architecture et d’histoire, de temps à autres.

Les parcs d’attractions, typiquement français

Au Parc d’Astérix (on vous voit déjà sourire…) tout le monde se plaît à jouer les irrésistibles Gaulois, ou à leur serrer la pince, dans les rues anciennes de Paris, du Moyen-Âge, au 19e siècle. Et on relève les défis posés par les Romains, les Grecs, les Vikings, etc. Irrésistibles plaisirs, en effet. 

Au Musée en Herbe (poursuivons dans l’univers des bandes dessinées qui unit toutes les générations…), c’est le monde imaginaire de Tintin qui nous absorbe, nous inspire et nous fait revivre de fabuleux voyages, jusqu’au 31 août 2015. 

Sur L’île de Robinson (autre lecture fantasmagorique…) on s’exerce aux différents métiers qui animaient la ville de York, avant l’arrivée sur l’île où nous attend tout un parcours de découvertes et d’aventures. 

En France Miniature (on se sent comme des géants…) et on vit un rêve éveillé en touchant et en circulant entre les répliques des lieux mythiques et emblèmes de différentes régions de France, comme la Tour Eiffel, l’Arc-de-triomphe, Saint-Tropez, les arènes d’Arles, le Mont Saint-Michel, la Basilique de Lourdes, etc. 

Les classiques indémodables

Sur de fabuleux manèges (on s’étourdit d’images…) car ils sont historiquement nombreux à Paris. Pensons d’abord au plus ancien, le Manège Garnier dans le jardin du Luxembourg, celui de l’hôtel de ville, et le plus panoramique de tous : au Sacré-cœur, qui donne une vue sur tout Paris.

Sur la Seine, car il faut bien sûr voguer sur celle-ci ainsi que sur les canaux du nord-est de Paris, autrement que sur les bateaux-mouches, par exemple en péniche. Il faut aussi expérimenter Paris Plages et pourquoi pas y laisser un château de sable! 

Voilà en une semaine à Paris, vous avez pu intégrer une activité par jour, pour faire grand plaisir à vos petits.

Recherche et rédaction: Sylvie Berthiaume
 

 

 

Retour