Envoyer Imprimer PDF

Plage Medina Hammamet Tunisie

Sur les traces de Didon, d’Ulysse, de Sir Winston Churchill… et de Luke Skywalker!

D’entrée de jeu, mentionnons que c’était un premier séjour en Tunisie et que nous en revenons enchantés... avec la ferme intention d’y retourner! Les longs séjours offerts depuis quelques années par les tours opérateurs canadiens n’étaient pas étrangers à notre choix. La Tunisie n’est quand même pas une destination que l’on envisage pour une semaine! Mais, comme on nous offre 4 ou 5 semaines pour le prix d’une ou deux dans un tout inclus dans les Caraïbes, pourquoi ne pas en profiter?  Parions que ces aubaines ne dureront guère!

Le pays

Située en plein bassin méditerranéen, la Tunisie est bien connue pour son climat agréable toute l’année et ses stations balnéaires (les étés y sont très chauds et les hivers doux avec une température moyenne de 15 °C). Nous y avons connu des températures de 20 °C en moyenne, en février. Et on y a découvert un petit pays qui renferme de nombreux trésors et richesses que nous étions loin de soupçonner.

Petit mais varié

En effet de Cap Bon, tout au nord, jusqu’au sud à sa frontière avec l’Algérie, on y rencontre tour à tour de luxuriants pâturages, des plantations d’oliviers et d’arbres fruitiers et des vignobles, jusqu’à ce que cette végétation se raréfie pour ne laisser place qu’à son désert majestueux au sud.

La culture de la Tunisie a été forgée par un héritage de quelque 3 000 ans et elle porte les traces de nombreuses  cultures: punique, arabe, turque, africaine, européenne et musulmane.

Nous voulons partager avec vous quelques-unes de nos meilleures et plus intéressantes surprises, qui nous ont quelquefois tirés des Oh! et des Ha!  Bien sûr, il y a beaucoup plus à voir et à faire!  Nous ne vous parlerons pas de ses plages de sable longeant la Méditerranée, de ses installations hôtelières qui vont du plus typique au très moderne et luxueux avec centre de santé intégré.  Et, bien sûr, qui dit désert, dit chameau, promenade à chameau… Mais ceci n’a rien de particulier à la Tunisie.  Alors, allons-y pour ce que vous ne trouverez nulle part ailleurs!

Tout au nord, la cité punique de Kerkouane, où les fouilles ont permis de retrouver toute une ville telle qu’elle était à la veille de sa destruction par les Romains et de son abandon au milieu du III e siècle av. J.-C. Le site nous donne une bonne idée de l’urbanisme, de l’économie et de la vie quotidienne de l’époque.

Carthage, ancienne citée phénicienne fondée par Didon, où les fouilles archéologiques se poursuivent encore aujourd’hui. Les thermes d’Antonin, les ruines de Damous el-Karita et le musée national méritent la visite.

Tunis, la capitale du pays, a tout d’une ville moderne. L'axe structurant de la ville est constitué par les avenues de France et Bourguiba, qui ne sont pas sans rappeler la rue de Rivoli et les Champs-Élysées de Paris avec cafés, grands hôtels, magasins, galeries d’art, etc. À voir sans faute:  le Musée du Bardo et sa section réservée aux fouilles sous-marines qui renferme la plus riche et impressionnante collection de mosaïques romaines du monde; la Médina, classée patrimoine international de l’Humanité par l’UNESCO, où se retrouvent, au milieu des souks, la Grande Mosquée et quelques palais.

Sidi Bou Saïd, petit village à l’architecture tout en blanc et bleu. Très touristique, avec ses nombreuses boutiques de souvenirs et galeries d’art, il est juché sur une colline, en bord de mer à une vingtaine de minutes de Tunis. Nous avons particulièrement apprécié notre halte café-pâtisseries au pittoresque Café des Nattes, tout en haut de la colline, pour son décor, ses pâtisseries et la vue imprenable.

Un peu plus au sud, vers la mer, à El Jem, on retrouve un colisée romain du IIe siècle, l’un des trois plus importants au monde après Rome et Capoue.  On dit que c’est le plus important monument d’Afrique et nous avons été impressionnés!

Le désert et les oasis

Gabès, oasis maritime et l’île de Jerba.  Il faut y flâner et savourer la visite.

Matmata, village troglodyte avec ses maisons creusées dans la pierre à même le sol, Des scènes de « La Guerre des Étoiles » y ont été filmées et on peut encore y visiter une partie des décors du film. De voir surgir ces décors, au milieu des dunes, est assez spectaculaire et rappellera des souvenirs aux fans de Luke Skywalker.

Douz, Tozeur, la traversée du Chott El Jerid, grand lac salé asséché d’où il est possible d’apercevoir des mirages. Eh oui! Il faut y croire, nous en avons apercu plus d’un!

Metlaoui, qui a servi de décor au film  « Le Patient Anglais » est un bel exemple d’oasis de montagne à visiter.

Pays musulman. Oui! Mais…

L’Islam est la religion principale et officielle de la Tunisie, mais le pays se caractérise par sa tolérance et son ouverture aux autres cultures. Contrairement à d’autres pays musulmans, la Tunisie interdit le prosélytisme, la polygamie et limite le port du hijab, notamment dans les administrations et les écoles publiques. D’ailleurs, même dans les petits villages de l’intérieur du pays, nous n’avons aperçu que peu de femmes portant le voile intégral.

La Tunisie est un pays sécuritaire qui vit en paix avec ses voisins. Et cela se sent. Le gouvernement du pays, fort stable, a adopté des lois qui favorisent l’éducation, la santé, l’environnement et protègent les droits des femmes.

Une femme peut donc y circuler en toute sécurité sans se faire « harceler ».  Bien sûr, on vous saluera, on vous offrira de vous faire visiter ou encore de vous emmener acheter un tapis chez un « cousin ».  Si vous répondez poliment et continuez votre chemin,  en général, on n’insistera pas.  Sauf dans les bazars en ville où les vendeurs se font un peu plus pressants, mais si on passe son chemin, il n’y a généralement pas de problème.

Il existe aussi une « police du tourisme ».  Si elle rencontre un Tunisien en compagnie d’une étrangère, elle vérifiera poliment  qu’il n’y a pas de problème.

Artisanat

Le pays est réputé pour ses nombreux produits artisanaux. Ainsi, Tunis et Nabeul sont reconnues pour leur poterie et Kairouan est le centre national de production de tapis. La Tunisie possède aussi une longue et riche tradition de mosaïques et de magnifiques babouches brodées sont offertes partout.

Et surtout, pour une fois, dites oui au vendeur qui vous offre de petits bouquets de jasmin au coin de la rue.  C’est la fleur emblématique du pays.  Et c’est l’odeur de la Tunisie dont vous vous rappellerez! En plus de celles des fleurs d’orangers!

Cuisine
On y mange bien, mais sans grande variété.  La cuisine tunisienne est essentiellement à base de légumes, de viande d’agneau et de boeuf, de poisson et de pâtes. Même si le plat traditionnel est le couscous, le plat le plus consommé demeure les pâtes servies généralement avec de la sauce tomate et de l’harissa. Le tajine tunisien est une sorte de terrine à base d’oeuf, de viande et de pommes de terre, tout à fait différent du tajine marocain. Finalement, il faut goûter au Brik à l’oeuf!  Un délice, lorsque bien fait!

Vous économiserez sur le vin et la bière qui sont disponibles mais pas offerts spontanément. Souvenons-nous que le pays est musulman.

Plage dromadaire Tunisie
Plage à Hammamet

Kerkouane cité punique TunisieKerkouane, cité punique

Sidi Bou Saïd Tunisie
Sidi Bou Saïd

Cilisé El JEm TunisieColisée à El Jem

Décor La Guerre des EtoilesDécor de « La Guerre des Étoiles »

Matmata Tunisie
Matmata

Marche Hammamet TunisieÉpices au marché d'Hammamet




Fêtes et festivals

Plusieurs fêtes et festivals se déroulent à travers le pays mais, à notre avis, l’un des plus intéressants est le Festival international d’Hammamet. Il se déroule en juillet au Centre culturel international d’Hammamet ,où l’on retrouve un théâtre en plein air néo-grec, au milieu d’un jardin magnifique qui compte plus de 300 espèces. Au milieu du jardin, on retrouve  la villa Sébastian, chef-d’oeuvre d’architecture traditionnelle tunisienne. Sir Winston Churchill et plusieurs artistes dont Paul Klee, André Gide et Giacometti y ont séjourné. À noter que le Centre culturel avec son jardin et sa ville Sébastian peuvent se visiter en dehors du festival.

Y voyager

Il est bien entendu possible d’y louer une voiture, toutefois nous vous recommandons d’emprunter les transports publics  (train, autobus) qui sont très efficaces et sécuritaires. Les taxis y sont aussi très abordables, en particulier le taxi collectif, même s’il faut arrêter notre choix sur des voitures récentes.  Les autoroutes sont en bon état mais les routes secondaires plus cahotteuses pourraient vous faire regretter  d’avoir préféré le charme du conducteur au modèle récent de véhicule.

Les guichets automatiques sont nombreux, même dans les plus petits centres et acceptent cartes de débit et de crédit (avec NIP).

Pour y aller

Plusieurs tours opérateurs tels que Tour Solazur, Sultana Tours, Exotic Tours, Rêvatours, Jolivac et depuis peu,Tours Mont-Royal, offrent des longs séjours à des prix fort avantageux. Votre agent de voyage devrait pouvoir vous présenter une panoplie d’itinéraires et de séjours intéressants.

Christiane Théberge

 

Retour