Envoyer Imprimer PDF

Photo-reportage 

Ce mois-ci: sites archéologiques

Pascal Dupré, photographe et opérateur chez Club Aventure, offre aux lecteurs d’Euphoria magazine voyage, ses clichés de quatre grandioses sites archéologiques, visités dans le cadre des différents circuits qu’il propose.

www.clubaventure.com


 

Grande muraille de Chine

Certains écrits affirment qu’elle mesure 6 700 km, mais une récente étude de 2012 avance que ce serait plutôt 21 196 km. Le premier chiffre fait référence à la partie qui est plutôt bien conservée, alors que le second considère l’ensemble de l’œuvre construite entre le 3e siècle avant Jésus-Christ et le 17e siècle de notre ère.
Son accès le plus visité par les touristes est celui de Bada ling, mais on peut demander à des agences locales d’aller en plus petits groupes, aux accès de Mutian yu, Sima tai et Jinshan ling.


Tikal au Guatemala

Les 16 km carrés de ce parc national constituent un site du pays des mayas qui s’y sont établis à partir de 900 avant Jésus-Christ. On y voit très bien des pyramides et des temples comme les très célèbres Temple du Grand Jaguar et le Temple des masques. Les autres ruines se comptent par milliers, camouflées dans la jungle parmi les arbres à soie, à coton, les cèdres et les acajous.

Volubilis au Maroc 

En Mauritanie, ce site de 42 hectares, imposant au pied du Djebel Zerhoun, témoigne de nombreuses civilisations, de la préhistoire à la période islamique, en passant par l’Empire romain, les périodes obscures et l’ère chrétienne. Remarquables sont ses constructions, mosaïques, statues de marbre et de bronze.

Tambomachay au Pérou

On appelle aussi «Lieu de repos» et «Bain de l’Inca», ce site de la vallée sacrée des Incas, qui étaient en quelque sorte des empereurs. On y trouve la maison de chasse de l’Inca Yupanqui, deux fontaines et des niches qui servaient aux gardes. On part de Cuzco, «la Rome des Incas», et on parcourt 8 km pour en visiter une partie seulement, le reste étant maintenant protégé pour en assurer la sauvegarde. 

Textes: Sylvie Berthiaume

Octobre 2015

 

Retour