Bannière
Envoyer Imprimer PDF

Saint-Christophe à l’heure du luxe

Surtout connu sous son nom anglais, St. Kitts, cette île des petites Antilles - 23 km de long par 5 km de large – se vante d’être le berceau de la colonisation des Antilles en étant le premier endroit où les Anglais se sont établis en 1623, suivant les traces de Christophe Colomb, lui-même.

Pour marquer le 32e anniversaire de son indépendance, Saint-Christophe, dont l’économie dépend en grande partie du tourisme, s’est occupé à développer différents produits de tourisme ciblant le marché de luxe.

Saint-Christophe-et-Niévès: 2 îles, un paradis

En fait, cette petite île au milieu des Caraïbes et de l’Océan Atlantique, forme un seul État avec une autre petite île volcanique voisine: Niévès.

Jamais loin de la mer

Une route serpente tout autour de l’île, jamais loin de ses plages de sable blanc ou noir et de ses eaux cristallines.

À la planche à voile, au vol à voile, au kite surf, au paddle board, au kayak, à la pêche en haute mer, à la natation et au body surf, ajoutez la plongée avec bouteille ou en apnée dans des sites aux coraux et poissons riches et colorés et vous obtenez un paradis des sports aquatiques.

Le quart de l’île étant un parc national et pour laisser le temps à votre maillot de sécher un peu, essayez une randonnée dans la Vallée des Géants, escaladez un volcan dormant jusqu’au sommet, laissez vous glisser sur une tyrolienne au dessus de la forêt vierge pour apercevoir singes ou mangoustes ou prenez simplement une pause pour observer les oiseaux.

Plusieurs agences offrent des circuits associant histoire, aventure, mer et même une tournée dans les bars de la Strip, le coin le plus chaud de l’île. Vous pouvez aussi choisir un circuit en taxi, si vous désirez une expérience plus personnelle.

Un peu d'histoire

Pour découvrir un peu d’histoire, vous visitez le Shadwell Great House, le Fairview Great House & Botanical Gardens, des traces laissées par l’occupation anglaise; le Berkely Memorial, tout comme les anciens domaines français des propriétaires de plantations de canne à sucre ainsi que Challengers, le premier village aux esclaves affranchis de Saint-Christophe.

Un petit creux?

Bien entendu, les fruits de mer et la cuisine caribéenne sont à l’honneur ici. De plus, il semble que les Chinois ont également découvert ce coin de pays, car on y trouve quelques restaurants aux menus chinois et asiatiques.

Heureux propriétaire d’un jet ou d’un yacht?

La Christophe Harbour Marina a inauguré la plus grande marina du pays en février dernier. 300 quais peuvent y accueillir des embarcations allant jusqu’à 300 pieds.

Un nouveau terminal pour jets privés a aussi été ouvert en juin à l’aéroport international Robert L. Bradshaw pour les clients à la recherche de luxe. Un service de concierge assure une ambiance VIP pendant que les formalités de douanes et d’immigration sont prestement expédiées et qu’une limousine attend à la porte.

Qu’en est-il de l’hébergement?

Là encore l’offre est signée luxe. Plusieurs établissements répondent déjà aux attentes des voyageurs au portefeuille bien garni, tandis que d’autres s’y préparent.

Parmi ces derniers : le Park Hyatt St. Kitts. Une première pour cette chaîne de luxe avec une propriété de 134 chambres qui ouvrira ses portes en 2016 au sein du développement de Christophe Harbour dans Banana Bay avec vue sur The Narrows, un détroit entre Saint-Christophe et l’île volcanique de Niévès.

L’ Embassy Suites de la chaîne Hilton est attendu au début de 2017. 226 chambres dans Pelican Bay avec des suites signature et des vues imprenables sur la mer des Caraïbes.

Finalement le Koi Resort and Residences, un complexe mixte (chambres et résidences) dans Half Moon Bay tout à côté du Royal St. Kits Golf Club. Ouverture en 2017.

Beaucoup de glamour en vue!

Pour le voyageur plus raisonnable

Vous n’êtes pas propriétaire d’un jet ou d’un yacht digne de la nouvelle marina de Saint-Christophe. Qu’à cela ne tienne, plusieurs établissements se font un plaisir d’accueillir les couple et familles au budget plus raisonnable.

Et les oiseaux chantent pour tous!

Recherche et rédaction: Christiane théberge

http://www.stkittstourism.kn/index.php

 

 

 

 

 

 

Retour