Envoyer Imprimer PDF

Saint-Vincent-et-les-Grenadines 

Ayant été épargnés par les récents ouragans, les 32 îles et îlots de Saint-Vincent-et-les-Grenadines sont intacts et prêts à recevoir et impressionner les visiteurs.

De plus un nouveau vol hebdomadaire d’Air Canada au départ de Toronto vers le tout nouvel aéroport de Saint-Vincent, débute le 14 décembre 2017, ce qui facilitera d’autant l’accès à ces îles.

Des expériences aussi variées que ses îles et îlots

Dotés d’attractions naturelles prodigieuses, Saint-Vincent-et-les-Grenadines offre des expériences éco touristiques tout à fait uniques, tant aux timides explorateurs qu’aux chasseurs d’adrénaline. Que ce soit pour faire de la randonnée pédestre le long du sentier montagneux Vermont Nature Trail, du surf cerf-volant à Union Island, de la plongée dans une grotte à chauve-souris ou pour nager dans le cratère du volcan La Soufrière.

Et partout, une mer immaculée et accueillante

Au sud de la plus grande île, St-Vincent, les Grenadines s’étendent sur une distance de 64 km d’eaux tranquilles, faisant de cette mer immaculée l’un des endroits les meilleurs au monde pour la plongée sous-marine ou en apnée.

Les cinq îles jumelles de Tobago Cays (Petit Rameau, Baradel, Petit Bateau, Jamesby et Petit Tabac) sont entourées et protégées par un énorme récif en forme de fer à cheval qui favorise l’évolution du plus vibrant, coloré et diversifié écosystème de vie sous-marine que l’on peut trouver dans les Caraïbes.

Les amateurs de bateau à moteur ou de voile y viennent nombreux pour explorer et profiter des petites baies intimes, des lagons d’eau turquoise et des plages de doux sable blanc.

Y dormir

Le choix d’hébergement est varié sur les neuf îles habitées Saint-Vincent-et-les-Grenadines où d’élégants et charmants hôtels boutiques, pensions et auberges accueillent les voyageurs.

Ou encore, on peut réserver dans l’un des deux établissements hôteliers qui ont été placés sur la liste des meilleurs centres de villégiature dans les Caraïbes par le Condé Nast Traveler’s Readers’ Choice Awards 2017. Le Palm Island Resort est un oasis de sérénité époustouflant situé sur sa propre île privée. Et le Young Island Resort, est entouré de jardins tropicaux, d’une réserve faunique et des eaux cristallines des Caraïbes.

On s’y régale

Les îles offrent aux visiteurs une panoplie de fruits, légumes et épices cultivés localement et présentent des chefs de talent et un grand choix de restaurants où déguster leurs délicieux plats.

Parmi les spécialités, on trouve la soupe de callaloo, le fruit à pain rôti et la carangue frite. Le marché du vendredi et du samedi de Kingstown est certes le meilleur endroit pour voir et goûter aux merveilleux produits locaux.

Quand y aller ?

De la fin janvier au début février, l’île de Moustique vibre au son du Moustique Blues Festival.

Mars est le mois du National Heroes and Heritage Month qui rend hommage aux gens qui ont contribué de façon significative à l’essor de Saint-Vincent-et-les-Grenadines et marqué l’histoire de l’île.

À Pâques, les visiteurs et les résidents se rejoignent pour vivre l’excitante compétition de yachting, la Bequia Easter Regatta. Depuis toujours, les Bequians ont été reconnus pour leur expertise dans la construction de bateaux et la fierté de leurs traditions maritimes, ce qui fait que cette compétition leur tient tant à cœur. Cette régate se tient à chaque année depuis 35 ans et est maintenant devenue un événement touristique de calibre international.

Mais les festivals et événements festifs se succèdent à l’année longue, le soleil y brille et les plages sont toujours accueillantes.

Christiane Théberge

 

Au Moustique Blues Festival

 

 

 

 

Retour