Envoyer Imprimer PDF

Romance et élégance en «Douce France»

Sur la Côte d’Azur : ça jazze

À Antibes, près de Juan-les-Pins, l’hôtel Belles Rives, porte fièrement ses 5 étoiles, et arbore avec charme sa plage privée et sa terrasse surélevée au-dessus d’une grande piscine où se déroulent les cérémonies romanesques.

Chacune de ses 42 chambres est décorée différemment et est dotée d’un balcon avec vue.  L’hôtel tient également un restaurant gastronomique et le service aux chambres est assuré 24 heures sur 24.

Les amoureux qui s’y uniront et qui sont tout autant amoureux de jazz seront comblés, encore plus en cette année de 50e anniversaire du Festival de Jazz à Juan-les-Pins, car d’innombrables événements parallèles y sont organisés.

Les fervents d’art et d’histoire ne seront pas en reste car ils pourront visiter, entre autres, les Musées Picasso, Napoléonien, du dessin humoristique, etc.

Les balades bras dessus, bras dessous sont à l’honneur dans la ville. Plusieurs circuits sont proposés, notamment dans le port, où l’écrivain Guy de Maupassant était souvent de passage.

En Haute-Provence : le classique a toujours la cote

Le Château de Sauvan, datant du XVIIIe siècle, classé monument historique et surnommé «Le petit Trianon», ouvre son Orangerie aux cérémonies de mariage, tout en prestige. Jusqu’à 150 personnes peuvent participer aux célébrations, sous le chapiteau, ou au vaste jardin classé «Jardin remarquable».

Pour les tourtereaux et quelques invités, il y a dans, le hameau, deux gîtes jolis et vieillots avec jardins privés, et dotés de tout le confort moderne, dont une cuisinette.

Le séjour est souvent agrémenté d’événements spéciaux, comme la Fête des costumes. Les invités seront aussi heureux de participer à une visite guidée du château.

Comme le Château de Sauvan est situé à la sortie de la Commune de Mane, les excursions riches en histoire et en paysages bucoliques sont nombreuses. Tout autour, plusieurs villages médiévaux et, à Digne-les-Bains, le chef-lieu, il faut profiter des thermes et des rues piétonnes. Au début d’août, la Corso de lavande, promet cinq jours de festivités, de feux d’artifices, de défilés de chars fleuris, etc.

Côté nature, dans la région, on admire les Alpes de Haute-Provence, le canyon et les lacs de Verdon et, devinez… des champs de lavande, gâteries pour la vue et l’odorat.

www.chateaudesauvan.com

www.alpes-haute-provence.com

www.bellesrives.com

www.antibesjuanlespins.com

Recherche et rédaction: Sylvie Berthiaume

Hôtel Belles Rives

Château de Sauvan

 

 

 

Retour