Envoyer Imprimer PDF

Costa Del Sol

Long séjour et longs parcours

Pour ceux et celles qui sont  moins friands des grandes chaleurs des Antilles, mais qui ont du temps devant eux pour fuir les hivers canadiens et américains, trois ou quatre semaines en Andalousie, à Malaga et sur la Costa Del Sol, représentent la plus douce alternative qui soit.

Côté prix également. Pensez-y : autour de 2 000 $ pour 21 jours, avion à partir de Montréal et aparthôtel ou studio compris.

La basse saison de janvier à avril, où les températures oscillent entre 16 et 20 degrés Celsius, y est très agréable, tant pour les excursions de village en village, que pour les rondes de golf de parcours en parcours, pour les visites de musées en musées de Malaga, pour les tapas de bodega en bodega, ou pour la farniente de plage en plage.

C’est d’ailleurs l’une des rares destinations du Sud de l’Europe où presque tout demeure ouvert en basse saison. Ainsi, même si l’on s’y sent moins oppressé par la foule touristique, on ne se bute pas à des portes closes et l’on peut mieux profiter des conversations avec les hôtes locaux, en savourant les très bons vins de Malaga.

Costa Del Golf

La région est surnommée Costa Del Golf puisqu’on y trouve la plus grande concentration de clubs de golf de calibre international : Miraflores Golf Club, Mijas Golf, Lauro Golf et Cabopino, pour ne nommer que ceux-là.

Picasso et flamenco

La Costa Del Sol est si fière de ses plus illustres ambassadeurs, Picasso et le flamenco, qu’elle publie des guides spécifiquement dédiés aux arts et à la danse, afin que les visiteurs puissent s’en délecter et repartir complètement rassasiés.

Pour les Européens, la Costa Del Sol, est peut-être une destination vacances déjà bien apprivoisée. À nous maintenant d’en profiter, à un moment de l’année où nous serons choyés par une brise et un soleil tout en douceur.

www.visitcostadelsol.com

Recherche et rédaction: Sylvie Berthiaume


Tapas

Musée Picasso

 

Retour