Envoyer Imprimer PDF

 

Voyage en solo : Bravo!

Le seul désavantage de voyager en solo est que certains hôtels demandent parfois un supplément, puisque leurs prix standard sont prévus en occupation double. Heureusement, devant la multiplication des voyageurs en solo, plusieurs établissements ont remédié à cette situation injuste.

Par contre, ils sont nombreux les avantages du voyage en solo. Les quatre principaux sont que l’on peut partir et revenir quand on veut; décider seul-e de la destination et des lieux à visiter ainsi que des choses à faire et à manger; se concentrer sur ce que l’on voit, plutôt que placoter avec l’autre, donc mieux ressentir toutes les sensations inhérentes au voyage; enfin, il est beaucoup plus facile d’engager la conversation et de se faire de nouveaux amis.

On peut ajouter qu’il est souvent plus aisé d’avoir une place et un prix réduit de dernière minute dans un avion ou un train, au théâtre ou au restaurant, etc.

Pour le reste, voyager seul, c’est comme voyager en couple. Il suffit de s’organiser en conséquence.

L’attitude voyageur ou résidant

Adoptez l’attitude de l’habitué plutôt que celle du touriste, voire même celle d’un résidant si possible.

Cela veut dire que le guide de voyage, la carte géographique et l’appareil photo doivent être le moins visible possible. Adoptez aussi une démarche assurée, rapide ou lente, mais pas hésitante. Cela implique donc de se préparer avant de sortir de l’hôtel.

Premièrement, cela vous fera faire un meilleur voyage. Deuxièmement, cela vous protégera des  arnaqueurs et des pickpockets.

Si vous êtes dans une ville pour un certain nombre de semaines, vous aurez aussi le temps de remarquer quelques us et coutumes vestimentaires ou autres et pourrez vous y ajuster si vous sentez qu’il est préférable de vous fondre dans la foule, plutôt que d’être automatiquement remarqué-e et étiqueté-e comme un-e étranger-e. Cela dépend bien sûr du genre de voyage et du genre de rencontres que vous souhaitez faire.

Questionner les habitués

Si vous êtes une femme seule et que vous voyagez et dormez souvent  à bord de trains, demandez à des femmes qui connaissent bien le pays quelles sont les choses que l’on doit faire ou éviter de faire dans le train ou à destination. 

L’argent : plan A, plan B, plan C

C’est vrai pour tous, mais encore plus quand on voyage seul-e. Il faut se prémunir contre plusieurs situations : pertes, vols, mauvais fonctionnement d’un guichet automatique, impossibilité d’accès à une banque, urgence, imprévu en matière de santé où il faudrait débourser beaucoup d’argent immédiatement, etc.

Seul-e, on ne peut pas compter sur l’autre voyageur du couple ou sur le groupe. Ainsi, il vaut  mieux avoir en main toutes les options : carte de débit,  une ou même deux cartes de crédit, chèques de voyage, argent comptant en devises américaines et en devises du pays visité, et ce, moitié-moitié sur vous et dans le coffret de sûreté de votre hôtel.

Également, prévoir une ou deux personnes contact  dans votre pays qui acceptent que vous les appeliez en cas de besoin et qui savent quoi faire et où aller rapidement pour vous transférer de l’argent en urgence.

Il est aussi important de vous inscrire sur le site d’Affaires étrangères et Commerce international Canada.  Ce service en ligne est offert gratuitement afin de pouvoir communiquer avec vous en cas d’urgence, notamment en cas de catastrophe naturelle ou de troubles civils (rapatriement au besoin) ou pour vous informer d’une urgence familiale au Canada.

Et avons-nous besoin de souligner l’importance de vérifier vos assurances et de vous assurer que vous possédez une assurance voyage  qui vous couvre en cas d’accidents et de maladie. Un rapatriement coûte très cher et il vous faudra l’assumer si votre assurance ne le prévoit pas.

Toutes ces mesures vous semblent exagérées? Pour avoir expérimenté la perte d’une carte de débit dans un pays où l’on ne peut comprendre, ni lire la langue, et où l’on change de ville tous les deux jours, donc, impossibilité de récupérer une carte à temps dans une banque, soyez assuré-e-s que ces multiples options sont importantes.

Éviter les pertes de temps

Voyager, c’est découvrir ce que les touristes ne voient pas. N’empêche que ce qui est beau à voir dans une ville doit être vu, même si c’est très couru. Pour ne pas perdre du temps à chercher, il vaut tout de même mieux se payer un tour de ville organisé qui aura le mérite de donner des informations, autant que possible non déjà écrites dans tous les guides de voyage. Vous verrez tout en un clin d’œil et vous pourrez retourner facilement où vous le voulez ensuite, ou passerez plus rapidement à autre chose.

Agenda clair et à jour

Partez avec un agenda précis et détaillé que vous maintiendrez à jour en cochant ce que vous avez fait à la fin de chaque journée. Cela est particulièrement utile quand on voyage rapidement de ville en ville, à tous les deux ou trois jours, et quand il y a décalage horaire. Vous saurez donc sans problèmes où vous en êtes, et vous ne risquerez pas de rater un train ou un avion, puisque personne n’est là pour vous le rappeler ou pour corriger l’itinéraire.

Encore là, même si cela peut avoir l’air risible, c’est une précaution qui n’est pas du tout superflue. Combien de fois avons-nous vu des gens désespérés et stressés dans les aéroports parce qu’ils se sont trompés de journée… Une journée trop tôt, ce n’est pas si grave, mais une journée trop tard… 

Une photo de vous

Si vous souhaitez figurer dans une photo, demandez vous-même à quelqu’un qui semble de confiance, d’utiliser votre appareil. Refusez-le aux personnes qui s’offrent à le faire, sauf si c’est un-e employé-e de restaurant ou d’hôtel. Vous aurez ainsi plus de chances de conserver votre appareil-photo et vos précieux souvenirs…

Bref, voyager en solo, c’est merveilleux.  N’est-ce pas cela, la vraie liberté? C’est un luxe que l’on devrait s’offrir au moins une fois l’an, au risque d’attraper la piqûre et de ne plus vouloir voyager avec d’autres…

Bien entendu, cela peut s’avérer plus difficile pour les femmes dans certains pays, il vaut donc mieux s’informer avant de partir pour éviter de mauvaises surprises. 

Recherche et rédaction: Christiane Théberge

www.voyage2.gc.ca/Registration_inscription/Register_Inscrire/Login_ouvrir-une-session-fra.aspx?fwd=true&hash=upgZbYmId96gRWnbjoou9A6161

 

 

 


 

Retour