Envoyer Imprimer PDF

Reno : Bienvenue aux  femmes cowboys!

Qui a dit que le bétail se fait conduire uniquement par les hommes? Peut-être en était-il ainsi dans les films et dans le passé, mais certainement pas dans la réalité d'aujourd’hui. 

Une vacance active hors de l’ordinaire, pour vivre en plus le mythe hollywoodien de Reno, Nevada, cela ne se refuse pas! 

Du 12 au 16 juin, durant le Reno Rodeo, femmes et hommes, experts et novices en équitation, propriétaires ou non de chevaux, se réunissent dans une aventure annuelle organisée, rodée et réglée au quart de tour. 

Animations, spectacles, parades et rodéos sont au programme, mais ce qui est le plus digne de mention est sans aucun doute le fameux Cattle Drive, donc le défi d’amener un troupeau de bestiaux à bon port, tout en étant attentives aux ordres et conseils des guides professionnels. Adrénaline et plaisir assurés, mais soyez prévenues, c’est du sérieux, on ne fait pas dans la dentelle. On en rit souvent, mais après avoir réussi probablement…

Les participantes  s’en donnent aussi à cœur joie au Double R Marketplace, où elles visiteront 150 kiosques de produits, vêtements et services western. C’est à voir!

Le site Web de l’événement explique très bien toutes les procédures, règlements et services disponibles.

Comme si ce n’était pas assez…

Dans les environs, il y a aussi de quoi s’occuper amplement en ville ou dans la nature.

En ville, certaines opteront pour les casinos, bars et discothèques, alors que d’autres seront comblées par l’offre culturelle de grande qualité du Pioneer Center, du Bruka Theater ou du Musée Sierra Arts.

Que l’on soit amante de la nature ou non, sportive ou non, on ne peut demeurer indifférente aux lacs Tahoe et Pyramide, à la tumultueuse rivière Truckee, au Red Rock Canyon ou à la Vallée de feu. Et que dire d’un vol en montgolfière au-dessus du désert ou des montagnes de la Sierra Nevada!

Dormir? Puisqu’il le faut bien!

Les participantes au Reno Rodeo peuvent séjourner où elles veulent, mais le camping sur les lieux est sans doute la meilleure option et la plus pratique.

Mais après, pour se dorloter un peu, pourquoi ne pas se payer la totale du confort à l’américaine dans de gigantesques hôtels qui ont aussi l’immense avantage d’être peu coûteux, par exemple à partir de 60 $ canadiens la nuit.

L’État du Nevada est par ailleurs pourvu d’un nombre très impressionnant de terrains de camping, offrant tous types d’environnement, d’aménagement et de services, et accueillant différents types d’abris, variant  de la petite tente au gigantesque motorisé.

Climat somme toute modéré

L’État du Nevada a beau être le plus aride des États-Unis, la température y est confortable. En juin, par exemple, le maximum se situe aux environs de 20-25 degrés Celsius.

Qu’attendons-nous pour réserver notre cheval et notre selle?

www.renorodeo.com

www.go-nevada.com

www.bruka.org

www.pioneercenter.com

www.sierra-arts.org

Recherche et rédaction: Sylvie Berthiaume

 

 

 

Retour