Envoyer Imprimer PDF

Navigation dans la Baie Georgienne

30 000 joies au détour

Toutes les façons de «naviguer», de «fureter» et de «cliquer» réellement (non virtuellement…)  sont à portée de main en Ontario, dans la sublime et toujours renversante Baie Georgienne.

En surface, donc en kayak, sur yacht ou à voile, et même dans un bateau à fond transparent, 30 000 petites îles (vous avez bien lu) se laissent contourner et 32 phares vous éblouissent tout en vous guidant. À quelques mètres sous l’eau, ce sont 20 épaves qui se laissent découvrir. Tout autour, ce sont 14 kilomètres de plage qui vous attendent pour vous dorer au soleil.

Les marinas et clubs de navigation dans «la grande mer d’eau douce»

Toutes les options existent, pour les simples promeneurs, comme pour les novices et les experts en navigation de plaisance. On peut partir en excursion pour une demi-journée ou une journée entière en se laissant conduire. On peut y aller avec sa propre embarcation et réserver sa place et ses services dans les nombreuses marinas. On peut carrément s’initier aux joies nautiques en s’inscrivant à des cours. On peut s’offrir un voyage avec matelots et capitaine. Seul, en couple, en famille ou en groupe.

Des villages pittoresques et une myriade de curiosités naturelles

La vue panoramique du North Channel, le labyrinthe de cavernes de Colingwood dans les Blue Mountains, si profondes que la neige y persiste en été, la grande chute d’Owen Sound, la Flowerpot Island sur la péninsule Bruce, la longue plage de Wasaga, l’une des plus belles du Canada, sont absolument à inscrire dans votre parcours.

L'hébergement

En matière d’hébergement, le choix est vaste. Il y a plusieurs hôtels classiques dans la région, des auberges, des centres de villégiature, comme le magnifique Blue Mountain du Club Intrawest à Collingwood, des chalets, des condos et des couettes et cafés, aux noms irrésistibles comme le Bacchus House ou le Angel House

Mais afin de vivre l’expérience nature et vacances au maximum, il faut privilégier le camping. Camping sauvage dans la nature, camping sur un site offrant tous les services pour votre tente ou roulotte ou encore camping caravaning, si vous êtes un adepte des véhicules récréatifs.

Le choix est vaste si l’on veut dormir à la belle étoile.  Une dizaine de campings, près de Collingwood seulement, cette destination vacances famille idéale, et quelques-uns à la plage de Wasaga égrenés tout au long de ses 14 km de sable doré, dont le Wasaga Pines et le Wasaga Dunes.

Et pourquoi pas à dos de cheval et à vol d’oiseau

Pour les personnalités éclectiques, si le fait de passer une semaine entière sur les flots ne vous enchante pas trop, il y a possibilité de vous offrir un parcours «mer-terre-air», c'est-à-dire à dos de cheval, en kayak et en hydravion. La totale, pour voir la magnifique Baie Georgienne sous tous angles. Vraiment tentant!

Les Pow-wow

Et personne, quel que soit son âge, n’est indifférent à la vie autochtone. La présence autochtone est très visible partout dans la Baie Georgienne, mais en particulier sur l’île Manitoulin, où de grands Pow-wow sont régulièrement organisés. Il faut vivre cela au moins une fois dans sa vie.

Voilà toutes d’excellentes raisons pour que les Canadiens aient voté massivement en faveur de la Baie Georgienne comme étant la plus extraordinaire destination de vacances-nature.

Recherche et rédaction: Sylvie Berthiaume

www.bonjourbaiegeorgienne.com/index.cfm?

www.vacancesontario.com

www.directionontario.ca/regional.cfm/code/172

www.directionontario.ca/category.cfm/rfx/07/code/0/gid/13

www.mycollingwood.ca/Wasaga 

Wasaga Beach

Thumbury Marina Yatch Club


 

Retour