Envoyer Imprimer PDF

Sitges: gaie, la côte dorée 

Se réclamant d’être la capitale gaie européenne, côté balnéaire devrait-on ajouter, Sitges à seulement 30 minutes par train de Barcelone, a réellement tout ce qu’il faut pour justifier ce titre. Les lieux attirant les femmes homosexuelles sont également de plus en plus nombreux.

La cosmopolite Costa Dorada, adossée aux collines et les pieds dans la Méditerranée, offre 17 plages aux atmosphères et clientèles différentes, et en compte plusieurs particulièrement attrayantes pour le tourisme gai et lesbien, notamment la Bossa Rodona et la Balmins pour les hommes, ainsi que La Barra pour les femmes. C’est sans compter les nombreuses baies qui permettent de plus le nudisme.

Pour les actifs, plusieurs plages se spécialisent dans l’aérobie, l’aqua-gym, le GAP (pour les abdos et les jambes) et les leçons de tai-chi ou de Chi Kung amaigrissant.

Vous avez dit festive?

C’est la grande virée tous les soirs à Sitges, la ville au ciel orange : sur les plages avec feux d’artifice, dans les bars, aux heures régulières comme dans les after hours, dans les cabarets drag, les discos et les concerts de minuit tout au long de juillet et août. C’est tout aussi évident dans les festivals, comme le Gay Pride du 5 au 9 juillet.

Pour toutes clientèles confondues, la Fête Dieu, le 10 juin, fleurit toute la ville : les citoyens sont invités à participer à des concours pour fleurir façades et balcons, et pour confectionner durant toute une nuit, des tapis de fleurs sur lesquels la procession passera. Il faut aussi voir les expositions de bonsaïs et d’œillets.

Ensuite, ce sera la Fête des vins en septembre, le Festival Gourmet au début d’octobre, et le Festival international des films fantastiques de Catalogne, durant toute la première quinzaine d’octobre.

Pour les plus rares qui sortent le jour…

Sitges est une petite ville historique. Architecture et musées comme le Cau Ferrat et Maricel en sont conséquemment les points d’intérêt durant la journée.

En se promenant dans le charmant quartier ancien, on voit de magnifiques peintures extérieures des artistes «luministes», des résidences aux vitraux multicolores et persiennes, en plus de découvrir avec plaisir des références à Cuba : Islas de Cuba, Matanzas, Pinar del Rio, la maison Bacardi… Eh oui, le créateur de la compagnie de rhum Bacardi était originaire de Sitges et, comme de nombreux autres compatriotes, il s’était exilé à Cuba pour y faire fortune, avant l’ère communiste. 

Une spécialité à déguster

La Xato, salade catalane rassemblant morue desséchée, scarole, olives et sauce romesco. 

Un délice, peu importe l’heure du jour ou de la nuit, et votre orientation sexuelle!

Quoi faire d’autre? Où loger?

Les deux sites Web suivants présentent toutes les options possibles, faciles à repérer :

www.gaysitgesguide.com
www.staysitges.com

Recherche et rédaction: Sylvie Berthiaume

Sitges la nuit

Musée Cau Ferrat

 

 

Retour