Bannière
Envoyer Imprimer PDF

Ile du Prince-Edouard

Velours au pied et en bouche

Sur la plus petite île canadienne, se déroulent les 32 tapis verts ondoyants du «plus grand terrain de golf au Canada». Un autre très long tapis allègrement foulé par tous : le sable doré et fin sur des kilomètres de plage. À table, le roi de la mer rivalise avec le pétoncle pour s’offrir généreusement avec leurs délicieuses compagnes que sont les moules, huîtres et palourdes. Attirant au plus haut point!

L’Ile du Prince-Edouard a, depuis le début des années 2000, beaucoup amélioré ses infrastructures touristiques pour permettre aux voyageurs de profiter de ses splendeurs naturelles et aménagées.

Ainsi, on peut facilement aller à sa rencontre lentement en randonnée pédestre ou cycliste, ou saisir les forfaits bien songés concoctés pour les gens davantage intéressés par un long weekend ou une petite semaine. 

72 trous en 72 heures

Le bonheur pour les golfeurs. Du golf de grande qualité, à prix abordable. Par exemple, ce forfait comprenant 4 parties de golf sur 3 terrains différents : Dundarave, The Links at Crowbush Cove et Rodd Brudenell River Resort. Hébergement compris pour 2 nuits au Brudenell. En haute saison, de juin à octobre, c’est seulement 399$ par personne. 

Avis aux intéressés : l’île étant ce qu’elle est, les vues panoramiques peuvent vous distraire au point de faire dévier votre balle très facilement dans le sable ou l’eau… Il faut bien mettre en valeur les atouts naturels, n’est-ce pas?

Golf et gastronomie

Un autre forfait, largement louangé par le Zagat, tant pour le site que pour la gastronomie, allie 2 rondes de golf, 3 repas de fruits de mer et 2 nuits d’hébergement au Inn at Bay Fortune. Celui-ci ne coûte que 404$ par personne, toujours en haute saison.

Et plein d’autres attraits

Souhaitons que vous puissiez passer quelques jours de plus pour profiter de la pêche au thon rouge, des spas, des plages et du parc national, notamment de Cavendish où se trouve la fameuse Maison aux pignons verts qui a inspiré le roman et la série télévisée. 

L’Île présente aussi de très bons spectacles de musique et de théâtre.

Encore et encore du homard

Pour vous mettre toujours plus l’eau à la bouche, sachez qu’à IPE, on sert le homard en carapace bouilli ou grillé bien sûr, mais également en trempette, en garniture dans une délicieuse pomme de terre cultivée sur place, en casserole avec fromage et sur croûte feuilletée dans une tartinade crémeuse.

Vite, à vos agendas!

Recherche et rédaction: Sylvie Berthiaume

www.tourismpei.com

Dundarave

Links at Crowbush Cove

Rodd Brudenell River Resort

Maison aux pignons verts

 

 

 

 

Retour