Envoyer Imprimer PDF

Buenos Aires

Culturellement «gaie, bi et trans»

La capitale de l’Argentine a toujours bénéficié d’un «dédoublement de personnalités», si on peut se permettre le jeu de mots : à la fois très européenne et sud-américaine. Visiblement dans l’architecture, les activités culturelles, le raffinement, la nourriture, l’élégances et l’attitude de ses gens. 

Une personnalité non seulement «bi», mais aussi «trans», car l’influence européenne n’est pas venue uniquement de la colonisation espagnole. Fort nombreux sont aussi les Italiens, les Anglais, les Allemands et les Français qui y ont laissé leurs empreintes.

Très cultivée et très sophistiquée

Entre autres preuves de l’attrait très européen pour les arts plastiques et les arts de la scène, Buenos Aires compte plus d’une centaine de musées et 200 spectacles musicaux ou de théâtre qui se déroulent en même temps sur une base constante. 

Les quartiers où se concentrent les boutiques de mode pour hommes et femmes sont Palermo, SoHo, Hollywood et Las Canitas.

Et les beaux endroits où l’on peut admirer les beaux vêtements déambuler sont les grands boulevards et les beaux parcs de la ville.

Enfin, à ne pas manquer, le quartier Barrio Parque, où vivent les vieilles familles de Buenos Aires et où l’on peut voir les grandes villas des vedettes de la télévision argentine.

Ce qui est de nature à plaire à tous genres confondus.

Encore plus gaie depuis l’an 2000

Qui plus est, depuis le début du 21e siècle, plusieurs lois sont venues confirmer la reconnaissance pleine et entière des droits des personnes homosexuelles, bisexuelles et transgenres. Ceci a contribué à l’accroissement des activités culturelles et touristiques à Buenos Aires, qui était toutefois déjà très ouverte au fait LGBT.

La rue gaie par excellence est la Santa Fe Avenue. Mais la communauté gaie n’y est pas limitée. Elle est massivement présente dans les quartiers de Recoleta, Palermo et Sant Elmo.

Les quartiers où il y a le plus de restaurants, bars et clubs gais, sont sans contredit Palermo, le centre-ville et Las Canitas.

Enfin, pour se loger, même pour quelques jours seulement, les appartements de Recoleta sont les plus recommandés par la communauté gaie.

Tours guidés sur mesure

Pour avoir une vue d’ensemble ou selon vos intérêts spécifiques, la firme The Gay Guide propose des tours sur mesure, de durées variées.

L’intérêt particulier de ces tours organisés et guidés par de jeunes professionnels urbains est qu’ils montrent des endroits fréquentés par les locaux, en évitant les pièges à touristes sans pour autant négliger les «musts», si ceux-ci vous intéressent.

Le tango tout autant

Cette danse de la séduction qui a fait la renommée de l’Argentine n’est pas réservée qu’aux couples hétérosexuels. De plus en plus d’écoles et de salles de danse se dédient à la faire aimer et pratiquer par les personnes gaies. Par exemple, Queer Tango et La Marshall.

Buenos Aires : une destination admirablement surprenante.

www.thegayguide.com.ar
www.nighttours.com

Recherche et rédaction: Sylvie Berthiaume

Palermo

Barrio Parque

Queer Tango

 

 

Retour