Envoyer Imprimer PDF

Riga, un foisonnement culturel lumineux

2014 constituera un moment privilégié pour découvrir un pays balte : la Lettonie. Sa capitale, Riga, peaufine en effet actuellement une vaste programmation de 200 événements à la hauteur de son titre de Capitale culturelle européenne.

25 000 âmes amoureuses des livres

L’année débutera par un événement des plus spectaculaires : du 17 au 19 janvier, une chaine humaine de 25 000 citoyens bénévoles de Riga transportera les lumières de l’écriture lettone – en fait, les livres du patrimoine letton - dans la nouvelle Bibliothèque Nationale de Lettonie, Gaisma Pils ou Le Palais des lumières.

«1514-2014», une exposition consacrée aux 500 années du livre imprimé depuis Gutenberg et au contenu des livres du 21e siècle, sera présentée tout au long de l’année.

Toujours à la Gaisma Pils, l’opéra Rienzi de Wagner, ancien résident de Riga, sera joué.

Ensuite, dans toute la ville et durant toute l’année, cinéma, littérature, théâtre, poésie, dainas (chants traditionnels lettons), chant choral, musique, photographie, peinture, sculpture s’offriront au monde entier.

Sans oublier la beauté et l’hospitalité de Riga, inscrite au Patrimoine mondial de l’UNESCO, entre autres pour son centre historique, ses chants et ses danses.

Le Centenaire de la Première Guerre Mondiale

En 2014, le monde entier concentrera ses réflexions sur ce thème. Au début de l’année, le Musée national letton de l’art dévoilera une exposition des œuvres de célèbres artistes européens, qui durera plusieurs mois.

Au Musée des objets fatidiques, une exposition invitera les habitants de Riga à apporter des objets qui ont changé leur destin, et qui sont témoins de leur temps.

La Planète glace

Du 2 au 9 février se déroulera le gigantesque Festival de sculptures sur glace et de photos sur glace, au parc Uzvaras de Jelgava. Il y aura même un bar de glace, et de la danse animée par un DJ.

Le Jour du Grand Drapeau : 800 mètres et 83 kg

Le 1er mai, à 9 h 45, on hissera solennellement le plus grand drapeau de Lettonie. Il couvrira les deux tiers des sièges de la grande scène du Choeur. Plus de 900 drapeaux normaux cousus composeront ce drapeau géant. Si le drapeau était mis à la verticale, il couvrirait un bâtiment de huit étages.

Un boulevard théâtral

Tout au long de l’année, les pièces de cinq grands dramaturges internationaux seront liées par un éventail de thématiques portant sur les relations entre l’individu et le pouvoir, l’individualité et la sociabilité, l’anormal et le normal, la personnalité et les masses. On y côtoiera tout autant de grands événements historiques que des contextes de la vie quotidienne.

La fête de Jani

En juin, les Européens viennent habituellement en Lettonie pour célébrer le solstice d’été. Les visiteurs du monde entier en profiteront en 2014 pour se familiariser avec l’héritage des diverses nations, ainsi que de l’expérience lettone des fêtes et feux de la Saint-Jean, orchestrées par Riga, Sigulda et d’autres villes environnantes.

L’été du chant choral

Riga sera aussi en 2014 la capitale mondiale des choeurs. Les Olympiades Chorales Internationales auront en effet lieu du 9 au 19 juillet : 20 000 choristes sont attendus.

Il y aura de plus toute une série de concerts donnés par des artistes nés en Lettonie, et devenus des stars mondiales de la musique, y compris un concert en plein air.

La Trousse de survie

En septembre, le Festival international d’art contemporain concentrera à nouveau son regard sur les questions socio-économiques de l’Europe. L’événement Trousse de survie a été créé en 2009, en guise de réaction aux changements provoqués en Lettonie par la crise économique.

La Fête des Lumières

Durant la Staro Rīga, qui a lieu à la mi-novembre soit au moment de la Fête de l’Indépendance, les lumières jailliront pendant presque toute une semaine avec des œuvres urbaines surprenantes et techniquement créatives réalisées par des artistes provenant de Lettonie et de toute l’Europe.

Où loger pour être dans l’ambiance idéale?

Au cœur même du quartier historique, c’est au Konventa Seta Hotel que l’on peut vivre, en tout confort contemporain, l’ambiance médiévale des 14e et 15e siècles. Réparties dans 9 édifices, les 140 chambres et appartements sont entourés de petits commerces, de galeries d’art et d’une jolie cour intérieure.

Et la vie quotidienne dans tout cela?

Il faut voir absolument le Marché-Bazar Centraltirgus, le plus grand d’Europe avec ses 3 000 stands. Ouvert 7 jours sur 7, on y trouve poissons, viandes, charcuteries, laitages, pains, pâtisseries, légumes, vêtements et autres objets de toutes sortes.

Sa construction a duré 6 ans, de 1924 à 1930. Il fait 72 300 mètres de large et est composé de cinq pavillons construits en réutilisant de vieux hangars Zeppelin allemands et en incorporant les styles Néoclassique et Art déco.

www.lettonie-francija.fr
www.konventa.lv

Recherche et rédaction: Sylvie Berthiaume

Nouvelle bibliothèque nationale

Festival de sculptures sur glace

Conventa Seta Hotel

 

 

Retour