Envoyer Imprimer PDF

Fjords de Norvège

Aventures au long cours lumineux

Alors qu’en hiver la Norvège étale ses aurores boréales, en été, c’est le soleil de minuit qui vole la vedette. Du point de vue d’une immense falaise surplombant un majestueux fjord, imaginez le spectacle!

Les points de vue de ce genre sont innombrables puisque le pays est sillonné de plus de 1 000 fjords, dans 17 régions. 

Et à ceux qui se demanderaient en tout premier lieu si la Norvège est définitivement aussi une destination d’été, la réponse est oui, en tout confort: de juillet à septembre, le mercure moyen va de 15 à 22 degrés Celcius. 

Avant les fjords : Bergen

Les aventuriers préféreront peut-être ne voir que des fjords, à pied, en escalade, à vélo, en kayak de mer ou sur un bateau de pêche. Les voyageurs voudront sans doute voir un peu plus.

Par exemple, la ville de Bergen, porte d’entrée des fjords et son port médiéval de Bryggen, protégé par l’UNESCO, où les commerçants Hanseatic faisaient déjà des affaires il y a 800 ou 900 ans. 

On peut continuer avec une croisière au cœur même de la ville pour admirer, sur les deux rives, la jolie architecture typiquement norvégienne. On ne peut non plus passer outre le funiculaire Floibanen, Torgalmenningen Square, et surtout le marché aux poissons.

C’est aussi de Bergen que de nombreuses visites guidés en ville ou dans la nature partent pour une journée ou plus.

Du plus étroit, au plus large, au plus profond

Un fjord, c’est en quelque sorte un ravin rempli d’eau de mer, une étendue d’eau bordée de falaises ou de montagnes hallucinantes. 

Le choix de fjords est très vaste. Si on devait ne mentionner que les trois plus connus et spectaculaires :

  • le Lysefjord dans le Sud-Ouest, renommé pour son Pulpit Rock, de 604 mètres de hauteur;
  • le Sognefjorden qui est le plus long, 200 km, le plus profond soit 1 300 mètres et le plus large, soit 4,5 km ;
  • enfin, le Naeroyfjord, qui est en fait le bras le plus étroit au monde, entouré de montagnes de 1 700 mètres de hauteur, et dont les rives sont cultivées depuis 3 000 ans.

Le logis idéal

En plein cœur de Bergen, à distance de marche des principaux attraits : le Rica Hotel et son restaurant, de très bonne tenue, avec son architecture typique à l’extérieur et sa modernité à l’intérieur. À un prix raisonnable pour la Norvège, soit environ 150$ la nuit. Intéressant : en plus des chambres standards et suites, on y offre des chambres solo.

Belles découvertes ensoleillées presque 24 heures par jour en été.

www.visitnorway.com
www.visitbergen.com

Recherche et rédaction: Sylvie Berthiaume

Bergen

Port médiéval de Bryggen

Le Sognefjorden

Le Pulpit Rock

 

 

 

Retour