Envoyer Imprimer PDF

Mer et plage au Costa Rica

Abondance, extravagance, force et intelligence de la nature dans un climat exceptionnel à l’année longue placent le Costa Rica parmi les destinations soleil de choix des Canadiens et Américains. Voilà ce que nous affirmions le mois dernier dans notre Euphorie du mois!

Mais qui dit destination soleil, pense automatiquement soleil, sable et mer. Or, qu’en est-il de ces trois éléments au Costa Rica?

Côté soleil, c’est réglé avec un thermomètre qui fluctue entre 25 et 32 degrés Celsius à l'année longue!

Quant à la mer : avec plus de mille km de côtes (1 016 km pour le Pacifique et 212 km pour l’Atlantique), le pays bénéficie d’une large ouverture sur la mer, ce qui vous donne même quelquefois l’impression d’être sur une île. 

Souvent très sauvage, le littoral est propice à de longues promenades à pied ou à cheval. C’est aussi un lieu idyllique pour la plongée et fort apprécié des surfeurs. Mais qui dit surf, dit puissants rouleaux donc, prudence pour la baignage. 

Côté sable, le Costa Rica a de fort belles plages à fréquenter et à découvrir, y compris quelques-unes où vous aurez encore l’impression d’être presque seul sur Terre. Mais un choix judicieux s’impose.

Côte Atlantique

La côte Atlantique est rectiligne et presque exclusivement sablonneuse. De Boca del Rio Colorado au nord, en passant par Tortuguero, jusqu’à Puerto Limon, les plages sont rectilignes et dangereuses et il est interdit de se baigner dans le Parc de Tortuguero afin de ne pas déranger les tortues marines. 

On retrouve toutefois dans cette partie du pays l’une des plus belles plages du Costa Rica : Playa Cocles. Son sable blond s’étend sur presque 2 km et elle est tout à fait propice à la baignade. On y pratique aussi la pêche au gros, la plongée sous-marine (en apnée ou bouteilles), le surf, le kite surf et le canoë de mer.

Un peu plus loin, Playa Chiquita, une jolie plage de sable clair, s’avère un autre choix judicieux.

Côte Pacifique

La côte Pacifique est très irrégulière, avec deux grandes péninsules et de nombreux golfes et baies.

Les montagnes et collines descendent souvent directement dans la mer et rochers et estuaires alternent avec falaises et plages.

Les meilleures plages pour la baignade sont celles de Bahia Drake, longue plage de sable gris, aussi très populaire pour la plongée (autour de Isla del Caño), et San Josecito, petite plage accessible uniquement par bateau. Les plages aux alentours de Puerto Jimenez sont aussi acceptables et les dauphins se risquent parfois assez près des rives. 

Bien protégées des vagues, les plages du Parc National Manuel Antonio sont agréables avec leur sable clair, quoique la plage publique soit très fréquentée… 

La plage de Jaco est aussi très populaire. On lui préfèrera dans les environs, la plage de Punta Leona dans la propriété de l'hôtel du même nom. C'est ici qu'ont été tournées de nombreuses scènes du film « 1492 Christophe Colomb. »

Les adeptes du surf sont nombreux sur les plages de Manuel Antonio, Quepos, Parrita, Jaco et Playa Hermosa aux belles vagues régulières qui est le lieu d'une compétition fort courue en août.

La Péninsule de Nicoya (dont le Guanacaste) 

C’est la région balnéaire par excellence avec l’une des plages que nous considérons comme l’une des plus agréables du pays avec son sable clair et sa baie protégée et large : Playa Real. 

Quelques autres plages intéressantes :

  • Playa Tambor, longue plage relativement protégée;
  • la plage publique de Tamarindo avec son sable clair;
  • Playa Pan de Azucar, située dans un beau site ponctué de petites îles; 
  • Playa Ocotal, proche del Coco, située dans une petite baie, appréciée pour sa tranquillité.

Les adeptes du surf sont aussi gâtés avec Playa Grande, l’un des spots de surf les plus appréciés du Costa Rica, Playa Santa Teresa aux puissantes vagues, les légendaires Witch's Rock aux rouleaux de 3 mètres, Ollie's Point et Playa Negra et Playa Avellana, uniquement accessibles en 4x4. Les débutants peuvent quant à eux développer leurs habiletés à Playa Tamarindo avant d’affronter de plus sérieux rouleaux.

Et sous l’eau… 

Qui n’a pas vu ces photos sous-marines aux milles couleurs lumineuses et changeantes? Elles sont bien réelles avec raies manta, requins, dauphins et mérous de toutes sortes, sans parler des innombrables poissons de récifs relativement aisés à observer dans le Pacifique.

Playa Hermosa est entre autres le point de départ pour d’intéressantes plongées autour de l'île Santa Catalina où l’opérateur Safari Bill Beard's Diving est à recommander pour son professionnalisme.

Sur l’eau, dans l’eau ou sous l’eau, le Costa Rica mérite en tous points sa réputation de paradis. De plus c’est un pays facile à explorer en 4x4, en auto, en autobus avec un réseau public fiable et diversifié… Profitez-en et explorez!

Christiane Théberge

http://www.visitcostarica.com/ict/paginas/home.asp?ididioma=3
 

Playa Cocles

Playa Chiquita

Bahia Drake

Parc Manuel Antonio

Playa Real

Playa FLamingo

 

 

 

Retour