Bannière
Envoyer Imprimer PDF

Tunisie
Guadalajara et un peu plus!     —    « Been there, done that ! » Est-ce un sentiment que vous éprouvez au moment de planifier votre prochaine escapade qui allie soleil assuré, mer et plage? Comme les deux millions de Canadiens qui se rendent au Mexique chaque année, vous connaissez déjà Cancun et Riviera Maya. Pourquoi pas y ajouter découverte culinaire et culturelle et vous offrir un séjour dans un autre coin du Mexique!

Je reviens tout juste de Guadalajara, la deuxième plus grande ville du Mexique, après Mexico, où se tenait la foire annuelle du tourisme Tianguis. C’est une vitrine exceptionnelle pour toutes les régions du pays pour afficher leur offre touristique. Et croyez-moi, elle est aussi diversifiée qu’irrésistible avec ses routes touristiques, ses villages magiques, « pueblos mágicos » comme ils les appellent, ses posadas, haciendas et hôtels de luxe, sa gastronomie et ses sites du patrimoine. On aurait tort de s’en priver!

Je vous propose donc une escapade dans la région de Jalisco avec des coups d’œil sur Guadalajara,Tequila et Puerto Vallarta.

Guadalajara 

C’est là que nous atterrissons, à 540 km à l’ouest de Mexico, la capitale, donc plus près du Pacifique, dans le berceau des Mariachis et de la tequila.

Ville très étendue avec de nombreux quartiers où on retrouve encore quelques rares vestiges de l’époque coloniale, mais où dominent surtout édifices modernes, grues qui s’activent et larges centre commerciaux. Heureusement, de nombreux espaces verts, fontaines et art public – on voit même de monumentales œuvres au-dessus des autoroutes – embellissent le paysage.

Le cœur historique de la ville entoure la Cathédrale avec ses bâtiments coloniaux restaurés, ses arches et passages fleuris et ses places et fontaines parsemées de sculptures modernes. On repère de loin, cette cathédrale, avec ses deux hautes tours dorées et sa coupole jaune, entourée de places sur tous les côtés.

En face, la Plaza Guadalajara avec sa fontaine aux lions griffus, blason de la ville. Au Sud, la Plaza de Armas devant lequel se trouve le Palais du Gouvernement (Palacio de Gobierno) qui abrite un intéressant musée et où on peut admirer une fresque par José Clemente Orozco, l’un des trois artistes les plus importants du muralisme mexicain. Au Nord, c’est la Rotonde des Jaliscienses avec ses 17 colonnes entourées de statues d’habitants de Jalisco (dont une femme, Rita Perez de Moreno) qui se sont illustrés dans les arts, la science ou la politique. Finalement, la Plaza de la Liberacion où trône une statue de Miguel Hidalgo, un rappel de l’abolition de l’esclavage.

Autres bâtiments à voir : le Teatro Degollado de style néoclassique avec sa fontaine dédiée aux fondateurs de Guadalajara et l’Hospice Cabañas, édifice inscrit au Patrimoine Mondial de l’Humanité de l’UNESCO. Les murs, arches et voûtes du plafond de la chapelle principale de l’Hospice sont ornés de magnifiques fresques réalisées aussi par Orozco. Au dessus de la nef, on peut même admirer ce que l’on qualifie de son œuvre principale « L’Homme de Feu ».

Sans compter quelques musées, comme le Musée de la ville, le Musée des cultures populaires, le Musée des périodiques et des arts graphiques, tous au centre historique.  Dans un quartier un peu plus excentrique, le MAAD, avec son architecture futuriste, à peine inauguré, abrite un Musée d'art moderne et un Musée du cinéma très intéressants.

Finalement, on passe facilement la journée dans la vieille ville à flâner, explorer, s’arrêter devant les étals de bonbons aux couleurs et formes si tentantes, photographier et pourquoi pas s’offrir un rafraîchissement, bien nécessaire, vu la température qui flirte avec les 30 degrés et le soleil ardent. Pour ce faire, la Plaza de los Mariachis est toute indiquée pour se laisser imprégner pendant quelques temps par cette musique traditionnelle.

Les Mariachis

Puisqu’on parle des Mariachis, on dit qu’ils sont en quelque sorte le symbole de la musique, de la culture et de l'histoire du Mexique.

L'ensemble traditionnel est généralement composé de quatre musiciens qui jouent d'instruments à cordes et qui chantent également. 

Avec leur veste coupée à la taille, leur pantalon ajusté aux boutons brillants, leur large ceinture, leur sombrero et leur nœud papillon, tout cela orné de dessins géométriques brodés, ils représentent une version plus « chic » du costume du charro, l’habit porté par les cavaliers dans la tradition équestre mexicaine.

Les ensembles de Mariachis sont très polyvalents et peuvent comporter plus de quatre musiciens. Je les ai vu se joindre à un orchestre symphonique au cours d’une soirée pour offrir une performance toute en nuances et je les ai aussi entendus lors d’un petit déjeuner dans une performance que l’on pourrait qualifier d’endiablée. En tout cas, j’en suis sortie bien réveillée!

Lac de Chapala (Lago Chapala)

Mais Guadalajara n’est pas en bord de mer et comme le besoin de se rafraîchir est tout à fait légitime sous un soleil si présent, il y a plusieurs options, dont Chapala.

À une heure de Guadalajara, au bord du plus grand lac d’eau douce du Mexique, Chapala, s’est développée, tout comme plusieurs autres petites villes du Mexique, en un lieu de retraite pour de nombreux Américains et Canadiens attirés par le climat exceptionnel (entre 23 et 24 degrés Celsius toute l’année) et la qualité de vie.

En plus de ses plages, de son Yacht Club, de ses clubs de golf et terrains de tennis, Chapala abrite plusieurs ateliers d’artistes et galeries d’art et sa gastronomie est aussi reconnue.

Tequila, plus qu'une boisson! 

Autre excursion possible: Tequila. À 69 km de Guadalajara, au milieu de champs d’agaves bleus qui pointent à perte de vue, le village de Tequila est bien séduisant avec sa place centrale, Plaza de Armas, dominée par l’église Santiago Apostol du XVIIe siècle, son Musée national de la Tequila et ses petites rues aux maisons colorées.  Il fait d’ailleurs partie de ces Pueblos Mágicos dont j’ai parlé plus tôt.

Quelques distilleries dont La Rojeña, distillerie José Cuervo, industrie centenaire, la plus vieille en Amérique, offrent des visites guidées au cours desquelles on peut apprendre tout ce qu’il faut savoir sur le processus de transformation de l’agave en tequila, selon une tradition vieille de 250 ans.

Le village abrite aussi quelques petits hôtels, dont l’un qui arbore la prestigieuse signature Relais & Châteaux : Hotel Solar de las Animas. Construit il y a à peine un an, ses 93 chambres et suites offrent tout le luxe et le confort moderne dans un décor qui nous situe bien au Mexique. Il doit être agréable d’y passer quelque temps!

Tout à côté, on emprunte avec délice les allées de l’Hacienda El Centenario dont les 7 000 mètres carrés de places et de jardins sont ornés de remarquables sculptures modernes, œuvres de Leonora Carrington, artiste peintre et romancière fortement influencée par Frida Kahlo et qui consacra les dernières années de sa vie à la sculpture, avant de décéder à Mexico en 2011.

L’Hacienda peut accueillir jusqu’à 3 000 personnes pour des banquets ou événements divers dans un décor presque magique. Nous y avons dîné en soirée sous les étoiles et on nous a régalé d’un éventail impressionnant de plats de la cuisine mexicaine: ceviche, crevettes, poissons et viandes diverses accompagnés de légumes et de sauces relevées. Tout cela, bien entendu, arrosé de vin local et de Maestro Tequilero – une tequila douce et toute dorée, vieillie en fût de chêne et qui en conserve le goût. À savourer absolument!

On peut se rendre à Tequila en auto ou en bus, mais il existe une autre possibilité : le train touristique Tequila Express. Tous les samedis, il quitte Guadalajara en direction de Tequila pour une visite guidée de la distillerie, un repas dans une hacienda et des dégustations de tequila. Tout cela accompagné par un groupe de Mariachis et de danseurs traditionnels. Ambiance assurée!

Puerto Vallarta

Mais peut-on vraiment se rendre au Mexique sans aller en bord de mer? Difficile!

À 191 km de Guadalajara, Puerto Vallarta constitue une intéressante solution. Petit village mexicain traditionnel au bord du Pacifique, qui a vu pousser sur ses immenses plages, un peu plus au nord, tout un quartier de “tout inclus” aux ensembles hôteliers modernes,  “Nuevo Vallarta”. C’est d’ailleurs là que le Cirque du Soleil planifie un nouveau projet de parc thématique: Village of the Sun.

Mais ma préférence va à la vieille ville avec ses rues étroites aux maisons traditionnelles, sa Zona Romantica avec ses restaurants et sa plage qui abrite aussi quelques hôtels, B&B et condos à louer.

Un régal pour ceux qui souhaitent plus de couleur locale, dénicher de petits restos sympathiques jour après jour, flâner au marché municipal pour y dénicher le parfait souvenir d’artisanat, découvrir les artistes qui exposent au parc municipal en face de l’église Notre-Dame de Guadalupe, arpenter le Malecón en bord de mer avec ses étonnantes sculptures et, pourquoi pas, prendre le temps de faire plus ample connaissance avec les résidants du village.

J'ai mes habitudes dans un sympathique et typique B&B qui a grandi il y a quelques années. Situé dans la Zona Romantica, sur une colline qui donne directement sur la plage dans la Baie de Banderas, le Casa Corazon est un établissement familial opéré par la famille Tune depuis des années. Quelques chambres plus typiques sont encore offertes dans la plus vieille partie, mais la plupart sont situées dans le nouvel édifice. Très grandes chambres avec grands lits, petit salon et grande terrasse avec vue sur la baie. Modernité dans un décor de bon goût à la mexicaine.

Après un petit déjeuner copieux sur la terrasse avec de délicieux œufs épicés, il suffit d’emprunter l’escalier privé qui mène directement sur la plage, où attendent chaises ou sable, au choix, pour quelques heures de farniente qui seront émaillées de bières ou de jus frais offert au petit bar logé tout au pied de « notre » escalier, où l’on sert d’ailleurs un ceviche tout à fait décent pour le lunch.

À noter que Puerto Vallarta ne se qualifie pas de village LGBT, mais qu’il accueille bien volontiers cette population.

Gastronomie

Si j’ai beaucoup parlé de nourriture, c’est que depuis plusieurs années le Mexique table sur sa gastronomie pour se distinguer.

Oui, on y offre toujours des tacos variés et des tortillas, mais des chefs, de plus en plus nombreux, combinent les ingrédients régionaux avec les traditionnels haricots, tomates, limes, piments, avocats, en s’inspirant des influences des cuisines internationales, pour créer une cuisine originale, inventive et délicieuse.

D’ailleurs, quelques-uns officient dans les meilleurs restaurants de Guadalajara, comme Lula Bistro, Hueso, la Casa de los Platos et Alcalde.

Il ne faut pas oublier que l’UNESCO a inscrit la cuisine mexicaine dans sa liste du Patrimoine Immatériel. Sujet que nous avons déjà couvert dans un article précédent.

Hasta la vista!

Eh voilà! C’est déjà la fin. Mais j’y reviendrai avec l’intention d’explorer encore quelques-uns de ces Pueblos Mágicos de l’État de Jalisco qui se situent près de Guadalajara comme : San Sebastian del Oeste, Talpa de Allende, Lagos de Moreno, Mazamitla, Mascota et Tapalpa tout comme d’autres régions du pays.

En attendant c’est gorgée de chaleur et de soleil, avec encore en tête quelques airs de Mariachis et dans mes bagages un peu de Tequila, que je reviens à la maison avec tout plein d’images et des papilles gustatives encore titillées.


Christiane Théberge

Christiane Théberge était à Guadalajara à l’invitation de Tianguis, foire annuelle du tourisme au Mexique.
 


 

Sculpture monumentale au dessus d'un autoroute

Sculpture monumentale au MAAD (México Arquitectura Arte Diseño)

La Minerva et ses fontaines, un des principaux monuments de Guadalajara

Cathédrale de Guadalajara

La Cathédrale et la Rotonde des Jaliscienses 

Statues de la Rotonde des Jaliscienses 

Une rue de Tequila 

Travailleur à la distillerie préparant la piña

Piscine de l'Hôtel Solar de Animas

Soirée à l'Hacienda

Puerto Vallarta et église Notre-Dame de Guadalupe

Plage de la Zona Romantica, Puerto Vallarta

Étalage de bonbons

Photo de la grande bannière: le MAAD (México Arquitectura Arte Diseño)

 

 

Retour