Bannière
Envoyer Imprimer PDF

Le Slow Travel

Une nouvelle philosophie du voyage? Après le slow food, le slow travel

On marche, on pédale à son rythme. On découvre lentement, on prend le temps de s’imprégner des paysages, de savourer. On a de plus en plus envie de fuir les vacances trépidantes, jugeant que notre vie de tous les jours l’est bien assez.

Pourquoi pas en Ombrie?

Cette petite région du centre de l’Italie, aussi belle que la Toscane, mais moins connue des touristes, a toujours misé sur l’écotourisme. 

La découvrir à pied, à cheval ou à bicyclette, prendre le temps d’une conversation avec ses habitants, admirer ses petites villes médiévales, tremper du pain encore chaud dans sa goûteuse huile d’olive locale au goût d’herbe fraîchement coupée et de bois, et même s’offrir un plat de pâtes agrémenté de truffes noires, spécialité de la région, voilà autant de plaisirs qui vous y attendent, pourvu que vous preniez le temps.

Un exemple d’itinéraire

Umbria&Bike offre une trentaine d’itinéraires tout à fait dans cette philosophie du slow travel qui veut revenir aux origines du voyage alors qu'il représentait une véritable aventure.

De Spoleto à Norcia, on suit un vieux tracé de chemin de fer bordé de prairies verdoyantes, de collines et de hêtres. L’itinéraire débute à Spoleto, belle cité médiévale des ducs lombards où on flâne devant de magnifiques fresques de la Renaissance. Un peu partout, des traces des pères ermites syriens et quelques légendes que l’on se fera un plaisir de partager sur cette forêt sacrée du Mont Luco. 

Plus près de Norcia, ce sont des histoires des moines bénédictins qui vous raviront car ceux-ci y sont venus de partout dans le monde pour prier et méditer selon les principes de saint Benoît. Ce qui ne les empêche pas de brasser leur propre bière dans leur temps libre. 

Et avec un peu de chance, vous pourriez apercevoir un chasseur de truffes avec son chien à la recherche des célèbres truffes noires.

Quand?

D’avril à novembre. Attention aux mois de juillet et août qui peuvent être très chauds.

Où dormir?

On opte pour la pittoresque maison de ferme comme le Il Casale degli Amici à Norcia, ou un hébergement tout aussi pittoresque mais avec un peu plus de luxe comme le Borgo Campello avec ses 5 chambres logées dans un vieux château à Campello sul Clitunno. 

S’y rendre

À partir de Rome, on choisit l’auto qui nous y amène en une heure et demie ou encore le train jusqu’à la station Perugia Fontivegge.

Christiane Théberge
 

 

 

 

 

 

Retour