Bannière
Envoyer Imprimer PDF

Une semaine à Berlin : c’est court, mais inoubliable!

Pour une amateure de villes comme je le suis, une semaine, c’est toujours trop court pour visiter une ville. Mais, une semaine, c’est mieux que rien!  J’ai donc visité Berlin au pas de course en me disant que j’y retournerais sûrement un jour.

Pour en finir avec les idées reçues

Oui, la bière allemande est bonne.

Oui, les repas sont «viandeux», mais tellement bons.

Oui, il reste des vestiges du Mur. On peut même en acheter un petit morceau en souvenir…

Oui, les Berlinois sont polis et respectent les règlements.

Oui, les transports en communs sont extraordinaires.

Non, Berlin ne coûte pas une fortune.

Premières impressions

Quand on arrive à Berlin, ce qui étonne, c’est ce mélange d’ancien et de moderne. En effet, 50 % de la ville ayant été détruite pendant la guerre, on a donc dû reconstruire… souvent en gardant le style original du bâtiment. On voit donc des répliques d’anciens bâtiments mais ils sont neufs!  Cependant, ici et là, on peut voir des édifices qui ont résisté aux bombes et le contraste est frappant.

Berlin est une grande ville européenne animée où ça bouge beaucoup.  Mais attention, ça bouge de façon ordonnée. On est loin de la Méditerranée. Pourtant, on remarque un certain art de vivre qui nous ressemble. Par exemple, en avril, il faisait un peu frisquet, pourtant les terrasses étaient pleines de gens qui sirotaient leur café en ayant l’air d’être bien contents de se retrouver dehors.  Comme nous, au Québec, quoi.

Berlin-Ouest ou Berlin-Est?

Évidemment, tout est matière de goût. Si on aime la modernité américaine, les gratte-ciels sans âme…alors, ce sera l’Ouest. On voit déjà où me porte mon cœur…

Par contre, Berlin-Est réserve de belles surprises : de larges avenues avec des arbres, de charmantes petites places entourées de cafés, des arrondissements peuplés de jeunes familles où il y a une vraie vie de quartier. Il faut voir le festival de poussettes dans Prenzlauer Berg – où nous habitions – à la sortie des classes, quand les jeunes mères amènent leur plus vieux manger une glace pendant que le petit somnole dans sa poussette.

Berlin : beau, bon pas cher!

Visites

Le Reichtag : une belle coupole de verre, symbole de transparence politique, a été installée au sommet du Reichtag. L’entrée est gratuite : la démocratie n’a pas de prix! Arrivez à 8 h le mardi matin, si vous ne voulez pas faire la queue. Vue exceptionnelle sur Berlin.

Excursions

En train : la fin de semaine, le coût d’un billet de train donne droit à 4 passages! Une façon intelligente de promouvoir le train.

Repas

Le midi : une saucisse allemande ou une boulette (Berliner Bouletten) dans un petit pain mangé dans la rue permettent de se sustenter pour 2 euros!

La collation : à Berlin, faites comme les Berlinois. Arrêtez–vous dans une pâtisserie pour goûter aux délices chocolatés si chers aux Berlinois. Un petit verre de mousseux (sekt) avec ça?

Le souper : toutes les cuisines du monde sont là : italienne, asiatique, turque, allemande, etc.

Exotisme

Pour un dépaysement garanti, allez faire un tour au marché turc de Berlin : Türkenmarkt am Maybachufer. Des fruits et légumes turcs, vendus par des Turcs  à des femmes turques vêtues du costume traditionnel! Et comme les femmes turques cousent beaucoup, on peut trouver des tissus magnifiques. On se sent ailleurs! Difficile de résister à autant de bons produits frais. Bel endroit pour faire ses courses quand on a un appartement à Berlin.

Magasinage

Aux centres commerciaux modernes de l’Ouest, j’ai préféré les petites boutiques de Berlin-Est où les créations originales ne coûtent pas une fortune.

COUPS DE CŒUR BERLINOIS

La Porte de Brandebourg : longtemps partiellement masquée par le Mur, ce monument a retrouvé toute sa splendeur d’antan.

L’allée Unter Den Linden : célèbre avenue empruntée par les grands de ce monde…

La Kaiser Wilhelm Gedächtnis Kirche : on a conservé les vestiges d’une église en partie détruite pendant la guerre… pour qu’on s’en souvienne

L’île des musées : classée à juste titre par l’UNESCO

La place Gendarmenmarkt : la plus belle place de Berlin, qui évoque une piazza de la Renaissance 

Le Pergamonmuseum :  une reconstitution de cités antiques des plus réalistes

 

Lise Filiatrault

L'île des musées 

Marché turc

Quartier Prenzlauer

 

 

 

Retour