Bannière
Envoyer Imprimer PDF

Cape May

Cape May - Une île pour toutes saisons - Le souvenir que je conservais de Cape May, suite à quelques séjours effectués dans ma jeune vingtaine, correspondait à de magnifiques plages, des dunes de sable où l’on pouvait se promener des heures en « dune buggy » et ses B&B logés dans de splendides maisons victoriennes.

 

Bien entendu, Cape May, au sud du New Jersey, c’est toujours cela, sauf pour les « dune buggy » qui sont disparus du paysage.  Mais pourquoi vous dites-vous en faire l’Euphorie du mois?

Tout d’abord, nous n’aurions pu trouver meilleur moment pour visiter Cape May que cette fin septembre.  Température autour de 28-30 degrés Celsius, soleil, mer chaude.  Idéal pour de longues promenades le long de la plage ou encore à travers les rues bordées de ces centaines de maisons victoriennes aux couleurs variées, toutes plus splendides les unes que les autres.

Ensuite, nous avons découvert d’autres « visiteurs » fascinants de Cape May… Septembre et octobre sont en effet les meilleurs mois pour observer les oiseaux migrateurs qui s’y donnent rendez-vous avant d’entreprendre leur périple vers le Sud.  Ils y sont rejoints par les papillons Monarques qui s’y regroupent avant leur départ pour le Mexique.

Et finalement, nous y avons mangé divinement dans quelques–uns des nombreux restaurants, le tout accompagné de vins fort intéressants produits dans les vignobles des alentours.

Alors à la question, l’île de Cape May est-elle encore « The Queen of the Seaside Resorts » comme elle l’était dans les années 1800, au faîte de sa gloire,  nous serions portés à répondre plutôt affirmativement.

Avant tout une île!

Avec l’Atlantique à l’est et la Baie du Delaware à l’ouest, un canal qui la sépare de la péninsule, Cape May est bien une île -  comme le disent ses résidants - toute désignée pour les amants de la mer et de la nature.

Ses plages de sable fin y sont agréables, très propres, et nous invitent à la baignade avec des eaux dont la température est confortable. En fait, nous nous y sommes baignés en cette fin septembre, sans éprouver ni chair de poule, ni frissons.  La plage principale avec boardwalk qui longe Beach Avenue est la plus fréquentée, mais on en trouve plusieurs autres plus en retrait où votre quiétude ne sera troublée que par quelques visiteurs ailés.

Surf, planche à voile, pêche au crabe, sorties en mer à la découverte de baleines et de dauphins ou pour la pêche en haute mer du requin, du loup de mer et du mahi mahi, kayak dans les baies et les canaux ou excursion en catamaran dans les marais salins pour côtoyer de près la faune et la flore, sont autant d’activités à faire en famille à Cape May.

Ses « diamants »

Vous pouvez aussi aller à la recherche de « diamants » à Sunset Beach. 

Les « diamants » de Cape May sont en fait des cristaux de quartz de grosseurs variées.  Rejetés par la rivière Delaware qui se jette dans la mer à cet endroit, ils ont l’apparence de roches blanches légèrement transparentes.  Une fois polies et coupées, elles ont tout du véritable diamant, sauf le prix bien sûr!  Vous pouvez vous adresser à la boutique de souvenirs sur la plage pour vérifier si vos trouvailles sont de simples roches ou de véritables trésors. Cette pierre était jadis utilisée comme talisman par les aborigènes, alors si vous avec la chance d’en trouver une, conservez-là bien. On ne sait jamais… C'est ce que nous avons fait!

Située à la pointe sud de Cape May,  Sunset Beach vous offre aussi les couchers de soleil parmi les plus colorés que vous ayez vus.  Et avec un peu de chance, vous pourrez y apercevoir quelques dauphins s’amusant dans l’eau tout près du S.S. Atlantus, un des rares vaisseaux en béton construits pendant la première guerre mondiale,  dont l’épave gît à quelques mètres de la plage. 

Un trésor national

Cape May est l’un des bijoux victoriens du Nord-est américain.   Classée « National Historic Landmark » avec ses 600 édifices d’époque, la ville a décidée de capitaliser sur son histoire.  Opération réussie!

En fait, on y retrouve la plus grande concentration de maisons victoriennes en Amérique dont certaines, notamment le Stockton Row, ont été conçues par l’architecte américain reconnu, Stephen Decatur.

Il est donc fort intéressant de faire la visite guidée en trolley à travers le quartier historique et d’en découvrir un peu plus sur  les origines de la ville et son histoire.

On y apprend entre autres que, jusqu’en 1848, les hommes et les femmes devaient se baigner séparément.  Un drapeau blanc flottait sur la plage : c’était jour de baignade pour les femmes.  Les hommes devaient attendre qu’un drapeau rouge leur indique que la plage leur était exclusivement réservée. 

À pied, à bicyclette ou en trolley, il faut visiter :

Le Emlen Physick Estate, résidence de 18 pièces à laquelle on a redonné toute sa splendeur de 1879 et seule maison victorienne qui soit devenue un musée présentant les aspects de la vie à l’époque victorienne.

L’hôtel Chalfonte, plus vieil hôtel de Cape May récemment rénové.

Le phare de Cape May  avec ses environs, dont la petite église St-Peter by the Sea, ou l’église « pain d’épices » comme on l’appelle.  Elle fait bravement face à la mer depuis 1880. C’est l’édifice le plus photographié et peint du sud du New Jersey.

Ses boutiques d’antiquités sur les rues Park, Lafayette et Broadway et ses nombreux ateliers d’artistes et galeries d’art.

Capitale de l’Amérique du nord pour l’observation d’oiseaux 

Des naturalistes réputés, tels John Audubon et Tory Peterson, le père du « birdwatching » affirment que plus de 400 espèces nichent dans la péninsule durant la période de migration vers les cieux plus cléments du Mexique, des Caraïbes et de l’Amérique du Sud.

Le magazine Natural History  place d’ailleurs Cape May dans les 50 destinations à visiter dans le monde. Et, selon le magazine spécialisé Birder’s World, Cape May serait la première destination pour voir des éperviers, des rapaces et des parulines et la deuxième pour les oiseaux de bord de mer. Impressionnant, n’est-ce pas!

Conséquemment, de septembre à la fin novembre, c’est un ballet continu de couleurs, de mouvements et de sons.  D’entrée de jeu, je vous avoue que nous ne sommes ou plutôt n’étions pas des passionnés de l’observation d’oiseaux.  C’était donc une première expérience.  Et comme elle s’est avérée excitante, nous envisageons même d’y revenir au printemps, pour les observer sur le chemin du retour (fin avril-mi mai).

Comme de nombreux « birders » avertis, Néozélandais, Sud Africains, Japonais, Argentins, Anglais, Américains et quelques Canadiens, nous y avons observé des balbuzards pêcheur, des urubus à tête rouge, des busards Saint-Martin, des éperviers de Cooper, des aigrettes neigeuses, des cormorans à aigrettes, des sarcelles à ailes bleues et de très spectaculaires aigles à tête blanche, sans compter de nombreuses espèces de canards.  Et pas un, ou deux, mais des dizaines de spécimens!  Avouez que comme baptême, c’était plutôt réussi.

Le New Jersey Audubon Cape May Bird Observatory offre aux adultes et aux enfants des visites guidées à pied et à vélo, des cours et ateliers, des safaris dans le port, des aventures en kayak, des randonnées pédestres à travers marécages et champs et des explorations de la plage.

N’hésitez pas à troquer votre maillot et serviette de plage pour des jumelles et caméras, levez la tête et ouvrez grand vos yeux!  Vous en reviendrez fasciné et enclins à regarder le ciel autrement, nous vous le promettons.  Pour notre part,  nous n’oublierons jamais la vision de cet aigle à tête blanche, éclairé par le soleil du matin, planant au-dessus de nous.  Il avait tout d’un aigle d’or mythique, majestueux et magnifique!

Et en prime, les Monarques

Nous avons aussi été séduits par les magnifiques papillons Monarques qui virevoltent autour de nous pour finalement se poser sur ces plantes aux fleurs jaunes qui poussent tout autour du Cape May Hawk Watch et de ses marais avoisinants.  Ces millions de papillons, qui pèsent à peine ½ gramme, se nourrissent de ces plantes et accumulent l’énergie qui leur sera nécessaire  pour accomplir leur long voyage de plus de 3 000 km vers le centre du Mexique où ils hiberneront.  

Préoccupé par les impacts que peuvent avoir les changements environnementaux sur cette migration exceptionnelle, le Cape May Bird Observatory a mis en place un projet de recherche visant à  suivre la migration.  Ainsi, des centaines de papillons sont étiquetés chaque année. De nombreux Monarques étiquetés ont été retrouvés au Mexique et d’autres, ailleurs en Virginie ou plus au sud, ce qui fournit des données sur les routes qu’ils suivent et la vitesse de leur migration.  Il est possible de participer à une séance d’étiquetage des Monarques, nous l’avons fait. Depuis, nous pouvons distinguer un mâle, d’une femelle…  Amenez-y vos enfants, fascination au rendez-vous!

Son zoo

Avec ses 250 espèces de mammifères, oiseaux, amphibiens et reptiles et plus de 550 animaux, son sentier de la savane avec ses girafes, ses lions et ses zèbres, cette visite, que l’on vous offre gratuitement 364 jours par année (fermé à Noël), sera elle aussi mémorable pour toute la famille.

Sa fine cuisine

Sur cette île de Cape May, inutile de chercher les enseignes des McDonalds, PFK, Burger King et autres chaînes de fast-food!  En effet, elles n’y sont pas tolérées.  Ce qui a pour effet de développer une offre de restauration solide, variée et où l’on retrouve une très grande qualité.  Le fast food local ici, c’est le Crab Cake, les palourdes frites ou Fried Clams et les crevettes et le homard.  Avouez que c’est plutôt pas mal! D’ailleurs le New York Times lui a décerné le titre de «Capitale des restaurants du New Jersey».

De plus, vous êtes assurés de trouver une variété de restaurants, allant de la cantine sur la plage de Sunset Beach, où vous dégusterez ces fameux Crab Cakes, aux délicieux poissons et fruits de mer offerts au Lobster House, où vous pourrez savourer crevettes, homard et autres sur le quai, tout en observant les pêcheurs vider leurs bateaux de leurs prises du jour. Ne manquez pas de goûter leur exceptionnel Crab Chowder et surtout, gardez une petite place pour leurs desserts qui sont fabuleux.  Ils offrent aussi un menu à emporter intéressant. 

La savoureuse cuisine  italienne du Cucina Rosa, sur le Washington Mall, et la fine cuisine du 410 Bank Street, où le chef Henry Sing Cheng nous concocte de ses plats et sauces qui vous donnent envie d’y revenir, sont dignes de mention!  Le souvenir de ses Blackened Sea Scallops, de son carré d’agneau et de sa tarte au chocolat et pacanes nous font encore saliver! Intéressante innovation à noter, dans la plupart de ces restaurants, y compris ceux haut de gamme, il vous est permis d’apporter votre vin.

Finalement, si vous avez un petit creux au milieu de l’après-midi après la baignade, et que vous ne désirez pas vous éloigner de la plage, nous vous recommandons d’essayer les délicieux tapas qu’offre PSI – Peter Shields Inn & Restaurant, au 1301 Beach Avenue.  Vous pouvez vous installer sur le porche de cette magnifique maison victorienne pour les déguster avec vue sur la plage et la mer, en prime.

Sa route des vins

C’est avec surprise et infiniment de plaisir que nous avons découvert  « la route des vins » de Cape May.  Eh oui, cette pointe sud du New Jersey possède suffisamment de vignobles – une douzaine dans les environs immédiats, et plus d’une trentaine dans l’État du New Jersey –  pour offrir une escapade intéressante autour des plaisirs de Bacchus. 

Que vous soyez amateur de Cabernet Franc, de Riesling, de Merlot, de Chardonnay ou de Pinot, vous en trouverez d’excellents à goûter et à rapporter à la maison.  Ces vignobles offrent des dégustations, assorties de visites et sont, pour la plupart, ouverts à l’année. 

Nous avons tout particulièrement apprécié notre visite au Cape May Winery & Vineyard qui offre une sélection de 14 vins primés.  Après en avoir dégusté six,  pour la modique somme de $6 - et en plus on vous offre le verre -  nous avons déjeuné sur la terrasse qui donne sur les vignes en savourant un de leurs délicieux vins blancs, et sommes repartis avec quelques bouteilles de leur exceptionnel vin de dessert.

L’association « Garden State Wine Growers » offre des passeports en ligne qui vous permettent de suivre la route des vins et de déguster dans chaque vignoble. www.newjerseywines.com

Ses fêtes et festivals

Et pourquoi ne pas jumeler cette visite avec l’un de festivals qui se déroulent tout au cours de l’année?

  • En mars et en novembre, les Sherlock Holmes Weekends
  • En mai, le Blues & Wine Festival
  • Au début octobre, la Victorian Week et le Cape May Wine Festival avec ses visites guidées de maisons et  ses dégustations
  • En novembre,  le Holiday Wine Trail Weekend et le Festival de Jazz
  • Les célébrations de Noël (du 19 novembre au 2 janvier) alors que la ville célèbre pour son pain d’épices, ses lampadaires au gaz et son hospitalité victorienne vous propose tout un calendrier d’activités. Cliquer ici pour le calendrier complet des activités.

Où demeurer

L’offre d’hôtels, motels, auberges, B&B, condominium ou maisons à louer est vaste, intéressante, chaleureuse et élégante.

Il ne faut pas se surprendre que les maisons victoriennes monumentales, construites comme demeures secondaires dans les années 1800 par de prospères américains, et classées, pour la plupart, monuments historiques, aient été depuis transformées en B&B.  Situées sur de petites rues à distance de marche de la plage, elles ont d’immenses porches ouverts avec fauteuils de rotins et jardinières fleuries.

Pour notre part, nous résidions au La Mer Beachfront Inn,  sur Beach Avenue, donc  face à la plage.  C’est le plus récent hôtel à être érigé sur Beach Avenue.  Son restaurant  The Pier House  offre une excellente cuisine et un service courtois et chaleureux. Et vous pouvez choisir de prendre l’apéro ou un snack rapide sur la terrasse de la chambre qui offre une vue splendide sur la mer.

Les campings y sont nombreux. Plusieurs sont situés à quelques minutes de la plage  et, très axés sur les familles, offrent tous les services,  y compris de nombreuses activités pour les enfants.

Écotourisme oblige!

Plusieurs entreprises soutiennent le New Jersey Audubon Cape May Bird Observatory et offrent des rabais aux membres. Vous voudrez peut-être les privilégier dans vos choix.  Visitez le www.BirdCapeMay.org.

 

Christiane Théberge

Note: Nous souhaitons remercier la Société Audubon du New Jersey, le Cape May Bird Observatory ainsi que le Cape May County Department of Tourism pour nous avoir invités à vivre ces moments uniques.

 

Un coin tranquille


Maison victorienne


Église St-Peter By the Sea 


"Birders"

Monarques au repos


Étiquetage d'un Monarque


"Crab Cakes"


Lobster House


Terasse du 
Cape May Winery & Vineyard 

Noël à Cape May


Vue de La Mer Beachfront Inn sur le restaurant The Pier House et la plage

 

 

Retour