Envoyer Imprimer PDF

Curiosité caribéenne: Curaçao

Déjà, la couleur bleu ciel de la liqueur du même nom étonne. Imaginez maintenant, sur une île des Caraïbes, des édifices en rangée, aux formes hollandaises et aux couleurs bonbon… Et que dire du fait que l’on entend parler le hollandais, l’anglais, l’espagnol, le français et le Papiamentu, le créole local. 

Vraiment curieux comme paysage contrasté. Sûrement très particulière comme histoire coloniale. Évidemment attirant comme peuple métissé. C’est ça, l’île de Curaçao, l’une des trois îles néerlandaises surnommées «ABC» : Aruba, Bonaire, Curaçao. 

Chaleur confortable, soleil sans faille, propreté éclatante, sourire omniprésent, ambiance européenne, air hilarant (oui, oui, on se surprend souvent à rire sans savoir pourquoi…!), cuisine raffinée de tous les pays du monde. Intéressant, n’est-ce pas?

Willemstad, carte postale

Le port de Willemstad et le centre historique bien préservé de cette capitale inscrite depuis 1997 au patrimoine mondial par l’UNESCO, ainsi que ses quartiers de shopping, de restauration et de galeries d’art international que sont Punda, Salina et Otrabanda, figurent parmi les incontournables de l’île.

Eaux transparentes et colorées

Côté aquatique, on ne peut tout simplement pas faire abstraction de la plongée pour découvrir ses bancs de coraux et de poissons tropicaux. A moins que l’on opte pour la descente en semi sous-marin Atlantis. Il est aussi facile et économique de louer un bateau à voile avec équipage pour une joyeuse journée en groupe.

Côté granuleux, 17 plages publiques de différentes textures et configurations, pour satisfaire tous les types d’intérêts, en plus des plages privées aménagées spécifiquement pour chacun des hôtels et centres de villégiature.

Faites vos jeux

L’île abonde de casinos indépendants, en ville, aussi bien que dans les centres de villégiature. Le golf est aussi à l’honneur, avec plusieurs clubs bien aménagés et équipés. Personne ne reste indifférent aux Hato Caves avec leurs stalagmites et stalactites, leurs bassins romantiques, la statue de la Madone et la joyeuse colonie de chauve-souris.

Du début de janvier au début de mars, le Carnaval bat son plein: c’est le plus long du monde. Comme il se doit: un programme très élaboré de défilés, de danses et de concours de beauté pour hommes et femmes.

Les sages contemplatifs préféreront prendre un verre ou se baigner dans la piscine du Christoffel Sunset Lounge à la pointe ouest de l’île, où la vue panoramique promet les plus magnifiques couchers de soleil.

Où loger

Tous les types d’hébergement sont offerts à Curaçao. Pourquoi ne pas se payer la totale au Kula Hulanda Beach Club et/ou au Spa & Casino du même nom. Car il est effectivement possible de séjourner dans les deux complexes haut de gamme, au cours de la même semaine, ou en alternance sur deux semaines.

En chambres d’hôtel ou en villa, l’expérience s’annonce mémorable. Lits à baldaquin, salles de bain de marbre indien, trois restaurants, dont l’un asiatique complet (indien, indonésien, vietnamien, japonais, chinois), deux piscines, dont l’une de style étang/grotte, etc.

Le tout mariant très harmonieusement l’architecture hollandaise et l’ambiance caribéenne.

De Curaçao, les curieux reviennent très certainement et très agréablement, à la fois surpris et comblés. Juré!


www.curacao.com
www.kulahulanda.com

Recherche et rédaction: Sylvie Berthiaume
 

Willemstad 

Kula Hulanda Beach Club

Kula Hulanda Beach Club

 

 

 

Retour