Envoyer Imprimer PDF

Hacienda Ucazanaztacua

Envoûtement ou séduction?

Le charme opère, c’est garanti, lorsque l’on découvre au détour de la petite route qui longe le lac Patzcuaro, cet hôtel boutique au nom si compliqué.

Mais ici, il n’y a pas que le nom qui soit particulier! La vue sur le lac y est époustouflante, que ce soit le matin, alors qu’un voile de brume enveloppe le paysage qui se dévoilera peu à peu; ou encore au coucher du soleil, alors qu’un ciel rutilant, qui vous donne presque mal aux yeux, se mire dans un lac miroir plein d’arbres et de montagnes sens dessus dessous; ou sous la pleine lune qui baigne le tout d’une lueur bleutée presque surnaturelle…

Et que dire de l’hôtel lui même!

Un rêve…

C’est le rêve d’un homme qui a quitté New York pour s’offrir ce coin de paradis, qu’il a choisi de partager avec ses invités, amateurs de calme, de romantisme, de beau et de bon...

Construit en adobe, ce qui lui donne cette couleur chaude si caractéristique, l’hôtel a requis 30 000 briques fabriquées sur place par une équipe de Purépechas, selon les méthodes traditionnelles et en respectant le style architectural de Patzcuaro: hautes colonnes de bois, rampes de fer forgé, plafonds à encablures, etc.

Ses chambres, qui sont plutôt des suites, toutes différentes, sont tout aussi remarquables. Le blanc immaculé de la literie contraste avec le bois foncé des murs et plafonds et le rotin pâle des fauteuils, fabriqués sur place de « chuspata », une fibre tirée du lac. Partout, de larges fenêtres servent de cadre à une vue sur le lac et le volcan Opongueo, ou sur le jardin qui déborde d’arbres exotiques, où fleurissent bougainvilliers, hibiscus et autres bosquets délirants.

Quelques chambres jouissent même de terrasses ou de charmants jardins privés et elles sont toutes munies d’une cafetière expresso dernier cri et de foyers. On peut aussi choisir de se regrouper au salon, devant un feu de foyer, si la soirée s’annonce un peu fraîche. Si l’on souhaite une détente encore plus grande, une équipe de massothérapeutes est là pour nous accompagner dans un rituel à la fois relaxant et tonifiant.

Un paradis…

Un coin de paradis sur terre? Assurément!

Pour sa vue imprenable: cet hôtel boutique est un des seuls à offrir une telle vue sur le magnifique lac Patzcuaro et ses îles.

Pour sa table inspirée: sa cuisine allie cuisine traditionnelle purépecha et cuisine inspirée du chef propriétaire, Rafael Pereznares. Il faut goûter sa sopa tarasca, son gallareta en salsa verde (poulet en sauce verte)…

Aphrodisiaque?

Pour couronner le tout, l’hôtel boutique offre sa production privée de mezcal, reconnu, dit-on, pour ses vertus aphrodisiaques.

Le mezcal de l’Hacienda Ucazanaztacua, que l’on savoure avec des quartiers d’orange pour en adoucir un peu le goût, rappelle presque un bon whisky ! Quant à ses vertus aphrodisiaques, à vous de voir!

Où?

L’hacienda est située à 50 minutes de Morelia, sur la Ruta Don Vasco (voir notre autre article) et à quatre heures de la côte ouest du Mexique et des magnifiques plages de Cinquantaneo. Il est donc possible d’y combiner un séjour romantique avec un séjour à la mer.

D'ailleurs, l’hôtel offre un forfait « mariage », où romantisme et magie sont au menu, avec cérémonie dans la petite chapelle de la plus grande île du lac, Pacanda, et transport en bateau pour tous les invités.

Pourquoi Ucazanaztacua?

L’hacienda tire son nom du minuscule village qu’elle voisine. Il faut y visiter l’église avec ses murs creusés directement dans le roc, et son dôme qui nous rappelle une petite église grecque.

C’est aussi un des endroits célèbres pour la traditionnelle Noche de Muertos, cette fête des âmes célébrée au début novembre (voir autre article sur cette tradition).

Christiane Théberge

www.haciendaucazanaztacua.com
 

L'hacienda au milieu de son jardin

Vue sur le lac et ses îles

Sous le brouillard

Salon de l'hacienda

Suite Rey Hirepan

Un mariage à l'hacienda

 

 

 

Retour