Bannière
Envoyer Imprimer PDF

Coups de cœur péruviens

Quand on évoque l’histoire du Pérou, le mot « Inca » est généralement le premier mot qui nous vient à l’esprit. Je me rappelle les paroles de la chanson de la télésérie des années 80 Les Mystérieuses Cités d’Or : « Enfant du soleil, Tu parcours la Terre, le ciel, Avec tes deux meilleurs amis, A bord du Grand Condor, Tu recherches les Cités d'Or, Aaaaaaaah, Esteban, Zia, Tao, Les Cités d'Or ».

L’histoire des Incas est intimement liée à la conquête espagnole et à la découverte du Nouveau Monde. Malgré les guerres, l’esclavage, les maladies apportées par les conquistadors, le peuple Inca a su laisser sa marque historique et culturelle. La preuve ultime de leur empire reste la cité « perdue » de Machu Picchu. Cependant, le Pérou est un pays métissé par des indiens Quechuas, Aymaras et Uros. Avec plus de 11 sites inscrits au Patrimoine culturel de l'Humanité par l'UNESCO, on comprend pourquoi la découverte de cet empire est un rêve ultime à réaliser pour des millions de voyageurs à chaque année.

Laissez-moi vous faire découvrir mes coups de cœur péruviens : certains endroits moins touristiques, mais qui valent le détour. Partons ensemble à la découverte du Pérou.

Pisac

Pisac est célèbre pour ses cultures en terrasses sur flanc de montagne et pour son marché andin très rural. C’est un site spectaculaire qui attire pourtant peu de touristes. Au départ du village, un minibus ou un taxi vous mènera au sommet qui réserve une visite intéressante d’un centre cérémonial, de temples bien préservés et de sculptures Incas. Pour redescendre, un sentier de 4 km vous offrira des paysages spectaculaires. Le marché andin permettra aux plus curieux de voir des fruits et légumes uniques, ainsi que des dizaines de variétés de pomme de terre et de maïs.

Sandboarding dans l’oasis de Huacachina

Huacachina est une minuscule oasis de palmiers, fleurs exotiques et jolis bâtiments qui témoignent d’un glamour passé, du temps où Huacachina était le lieu de villégiature de l’élite péruvienne. Entourée de hautes dunes de sable, elle offre maintenant une activité hors-du-commun : le sandboarding ou surf sur sable. Tous les hôtels proposent des expéditions en buggys et la location de planche de surf pour dévaler les dunes. Pour les moins téméraires, une randonnée au somment de ces dunes vaut tout autant le détour : des photos incroyables et un souvenir mémorable. 

Les iles flottantes du lac Titicaca

Au sud du Pérou se trouve le plus haut (3 820 m) lac navigable du monde. Cette région de l’altiplano semble avoir été créée par le dieu soleil Inti lui-même. Les iles flottantes du peuple Uros en constituent la principale attraction touristique. Il s’agit d’un procédé unique au monde : les roseaux appelés Totora qui poussent en abondance dans le lac sont empilés en plusieurs couches sans cesse complétées en surface à mesure que les couches inférieures pourrissent. Les Uros qui vivent de la pêche et du tourisme vous feront découvrir leurs maisons, leurs élevages de cochons d’inde (cui), leurs bateaux de roseaux, et leur artisanat tout en souriant.

Taquile

À quelques kilomètres en bateau, il est possible de découvrir la charmante ile de Taquile. Une île de 7 km carrés où vivent 1 200 habitants du peuple Quechua. Les Quechuas désirent préserver leur identité et conserver un mode de vie peu influencé par le mode de vie actuel. La meilleure façon de visiter ce petit paradis, c’est de loger chez l’habitant. Une visite d’une journée est aussi possible mais attention, il faut compter près de 600 marches du débarcadère au sommet du village et n'oubliez pas que nous sommes toujours à 3 800 mètres d'altitude.

Cuzco et la vallée sacrée

Autrefois située au cœur du puissant empire Inca, la ville coloniale de Cuzco est la porte d’entrée de la vallée sacrée. Érigée sur d’importantes fondations Inca, elle reste la capitale archéologique la plus populaire de toute l’Amérique latine auprès des voyageurs. Il serait difficile de parler du Pérou sans toucher à Cuzco et à la vallée sacrée où se cache le Machu Picchu. Ville andine de très haute altitude, elle offre aux visiteurs l’authenticité et l’hospitalité du peuple péruvien. Cependant, afin de profiter de ses charmes, mieux vaut diminuer les efforts physiques dans les premiers jours, le temps de vous acclimater à l’altitude. Cuzco regorge d’attractions touristiques religieuses par ses nombreuses églises, cathédrale et monastères. D’autres choisiront des visites culturelles telles que le Musée d’art précolombien ou le Musée Inca. Mais tous désireront visiter le site archéologique Saqsaywaman. Un immense ensemble de ruines dont l’une des pierres pèse plus de 300 tonnes! En 1536, eut lieu une terrible bataille contre les envahisseurs espagnols. Un des derniers empereurs, l’Inca Manco a failli vaincre les Espagnols. Les Espagnols utilisèrent alors les pierres de la forteresse afin de construire leurs églises et demeures. La visite du site se résumera donc aux 20% restants des constructions d’origines. Un guide vous sera d’une grande utilité puisqu’il y a plusieurs passages secrets dans le roc.

Un must pour quiconque se rend au Pérou : Le Machu Picchu

L'emplacement de cette ville forteresse Inca fut gardé secret pendant des siècles. Cependant, depuis sa découverte en 1911 par l'américain Hiram Bingham, le Machu Picchu est considéré comme un des monuments archéologiques et architecturaux les plus importants de la planète. Le site d'une extraordinaire beauté est situé à 2 430 m d'altitude, au milieu d'une forêt tropicale. C’est la création la plus stupéfiante de l'empire Inca à son apogée : murailles, terrasses et rampes gigantesques, maisonnées, aqueduc. On estime que 1 200 personnes pouvaient y vivre. Tous les visiteurs qui visiteront ce site se poseront la question suivante : « Comment une ville forteresse aussi spectaculaire a-t-elle pu être construite? » Le Machu Picchu demeure encore un mystère à l'heure actuelle. Lors de votre visite du Machu Picchu, l’ascension du Huayna Picchu s’impose. Cette montée abrupte, il faut le dire, ne présente pas de difficulté technique majeure pour les personnes en bonne condition physique. La vue depuis le sommet justifie amplement l’effort fourni : l’ensemble du Machu Picchu sous vos yeux et des neiges éternelles sur plusieurs sommets avoisinants.

Le Pérou offre une multitude d’attractions touristiques. Le plus difficile sera de créer un itinéraire vous permettant d’apprécier autant les hauts lieux archéologiques que les endroits propices à la rencontre des habitants et ce, malgré l’altitude et les distances titanesques séparant les villes andines. Comme le dit un proverbe Aymara : « Dieu est loin et nous devons négocier avec ses intermédiaires, les montagnes. » 


Gabrielle Loyer

P.S. : À titre indicatif : deux semaines suffiraient à voir ce qui précède en utilisant l’avion entre la capitale Lima, et Cuzco. Sinon, pour un voyage entièrement terrestre, il faudrait compter trois semaines parce que c’est un pays traversé par les Andes : les 494 km à parcourir peuvent facilement prendre 10 heures en bus.


Sandboarding à Huacachina

Îles flottantes du lac Titicaca

Taquile

Vallée de Cuzco

Le Machu Picchu

Crédit photos: Gabrielle Loyer

 

 

Retour