Envoyer Imprimer PDF

Culturelle même dans les airs : Guimaräes

En 2012, c’est une ville du nord du Portugal qui a l’insigne honneur d’être la Capitale culturelle européenne. Inscrite au Patrimoine mondial de l’Unesco depuis 2001, pour son centre historique associé à la fondation même du Portugal au 11e siècle, il va de soi qu’on s’y rend d’abord pour découvrir son architecture.

Mais ici, culture ne rime pas seulement avec histoire. La programmation artistique contemporaine de cette année prestigieuse est rien de moins qu’époustouflante, jusque dans les kiosques et stations du téléphérique transformés en galeries d’art et en théâtres de poésie.

Châteaux/monastères, peinture/sculpture, chant/danse ou timbres/robotique…

On ne peut plus éclectique! Si cela vous chante, vous pouvez vivre dans un monde différent chaque jour. 

Un jour, la visite guidée du centre historique avec son Largo do Toural et autre Largo do Oliveira ou son Musée d’archéologie Martins Sarmento dans le couvent Santo Domigo.

Un autre, une transition par le Palais des Ducs qui présente les installations, vidéos et sculptures de 14 artistes contemporains.

Un autre encore, de salle en salle de spectacle, pour voir des films d’animation, un orchestre de 85 jeunes musiciens, de la danse contemporaine.

Et pourquoi pas, une journée à l’expo de 1 million de timbres ou au Festival de la robotique!

Bien évidemment, chaque jour peut se couronner de délices gustatifs traditionnels et modernes, plutôt que visuels et auditifs.

De 0 à 10 euros

La ville de Guimaräes ne lésine pas pour attirer les visiteurs. Avec la carte Guimaräes 2012, tous les spectacles sont à prix réduits ou gratuits : de 0 à 10 euros! Quelle extraordinaire générosité, pour de la si grande qualité!

Au gré des saisons, des thèmes motivants

Si vous prévoyez vous rendre à Guimaräes durant l’été, soit du 23 juin au 20 septembre, la ville vivra le «Temps de ressentir» la culture contemporaine. Si l’automne vous convient davantage pour voyager, ce sera le « Temps de renaître» en termes d’architecture, de technologie et de pratiques culturelles innovantes.

Dormir dans le silence le plus pur

L’offre ancienne et moderne est abondante. On suggère le nec plus ultra de la Pousada Santa Marinha surplombant la ville. C’est l’ancien couvent des Augustins, dont les 51 cloîtres ont été rénovés en chambres d’hôtes, climatisées, avec salles de bain privées et facilités modernes. Quelques minutes de marche suffisent pour atteindre le centre historique, et les rues commerçantes ne sont qu’à environ 2 kilomètres.

Les joyaux à rapporter

De la coutellerie, des chaussures de haute qualité, des textiles, ou encore des poignées, cloches et carillons de la fameuse quincaillerie Casa Ferreira da Cunha.

Et le Portugal…

Une semaine ou deux à Guimaräes vaut bien le déplacement, avec toute cette fabuleuse programmation. Mais il y a aussi le reste du Portugal dont tout le monde revient pâmé!

www.guimaraes2012.pt
www.visitportugal.com 

Recherche et rédaction: Sylvie Berthiaume

 

Maison 

Château

Maison de pierre

Largo do Oliveira

Pousada Santa Marinha

 

 

 

Retour