Envoyer Imprimer PDF

Québec gourmand : Quadruple panache

L’Auberge Saint-Antoine, établissement Relais & Châteaux toujours aussi chaleureux que superbe, va maintenant au-devant des Québécois, excursionnistes et touristes qui visitent à pied, à vélo ou en zodiac, les rives du majestueux fleuve Saint-Laurent et l’Ile d’Orléans. Et elle le fait «avec panache».

Le restaurant Panache de l’Auberge, dont le jeune chef Julien Dumas, assure la brillance de ses 4 diamants, a en effet implanté 3 petits satellites, qui constituent sa version conviviale en pleine nature. Ainsi, peut-on dire que le «château» a désormais 3 «relais».

Des sites judicieux

Le Panache Mobile 1, est installé dans le vignoble de Sainte-Pétronille sur l’Ile d’Orléans; le Panache Mobile 2, est une jolie roulotte sise sur la Promenade Samuel-de-Champlain au Bassin Brown ; et le Café de la Promenade, trône sur le Quai des Cageux, tout près de la tour d’observation.

Dans chacun, la meilleure place est réservée aux produits du terroir de Québec, de l’Ile d’Orléans et de Charlevoix. 

Les accords parfaits

L’air du large avec la vue panoramique, accompagnés d’un goûter exquis avec un verre de vin bien choisi. Quel cadeau ! A prix abordable en plus. Et toujours avec l’objectif «santé», donc des produits bio, avec le moins de sucre et de gras possible.

Imaginez les mariages de saveurs : smoothie aux bleuets, guedille de homard et mousse d’avocat, soupe froide du moment, salade d’asperges/speck/œuf, tomate grillée/érable/mousse de chèvre, frites/mayo/truffe, hambourgeois au porc effiloché, poutine au homard, fromages fins du Québec, et glaces maison.

En zodiac, de panache en panache 

Pour ajouter au plaisir, vous avez aussi le loisir de faire un tour de zodiac avec Excursions Maritimes Québec, et de voir la région d’un autre point de vue, tout aussi inoubliable.

Vous pouvez en effet utiliser le zodiac comme un bateau-taxi entre ses 9 stations de Québec, Lévis et l’Ile d’Orléans, en vous sustentant dans les Panaches Mobiles, à différents moments de la journée.

Excursions Maritimes Québec offre aussi des forfaits vélo-zodiac, golf-zodiac, ou sur mesure.

Ce qui est particulièrement agréable est que les deux zodiacs de la compagnie peuvent embarquer un très petit groupe de personnes. Et le capitaine a beaucoup d’histoires et d’anecdotes à raconter sur la région, ce qui ajoute au charme de l’expédition nautique.

Mais revenons à l’Auberge…

On peut profiter des Panaches Mobiles, sans résider à l’Auberge Saint-Antoine. Mais il serait fort dommage de bouder son plaisir… ne serait-ce qu’une nuit, au moins.

Aménagé dans un ancien entrepôt maritime du 19e siècle, l’hôtel est doté d’un design d’intérieur moderne et coloré qui met l’accent sur les vestiges et artéfacts historiques découverts sur le site. 

On passe de vitrines en vitrines, joliment éclairées de différentes couleurs, de différentes dimensions et abordant des thèmes variés (verres, assiettes, outils, etc.). De plus, chacune des chambres porte non seulement un nom évocateur de l’époque et de ses activités, mais le numéro de la chambre est associé à un artéfact dans une petite vitrine, détail qui se répète dans la table de chevet. 

Par exemple, notre chambre s’appelait La chambre aux épices, et l’artéfact était un tesson de bouteille de moutarde London. L’immersion dans l’histoire va encore plus loin, car on nous laisse une jolie fiche d’information sur la moutarde London (année d’exploitation de la compagnie, composition de la moutarde, etc.).

Dans chaque chambre aussi, un superbe livre d’art sur l’histoire du site, agrémenté de magnifiques photos.

Côté confort, c’est le nec plus ultra, douillet et moderne, tant pour le sommeil que pour la toilette. La salle d’eau, très grande et complète, laisse passer largement la clarté de l’extérieur, tout en préservant l’intimité par de très jolis stores. La baignoire très profonde est assez grande pour deux, à moins que la seconde moitié préfère la douche séparée. Pour agrémenter encore plus l’ambiance, le système de son Bose et la cafetière Nespresso.

Pour l’expérience dans sa globalité, et dans tous les moindres détails, félicitations à la proprio, Madame Martha Bate Price, figure importante dans l’histoire de Québec, qui veille elle-même aux concepts et à la décoration. En toute complicité, l’Auberge Saint-Antoine remporte de grands prix internationaux grâce à son directeur général, Monsieur Jean-Louis Souman, précédé d’une longue carrière au Bristol de Paris, et récipiendaire de nombreuses récompenses, dont la Médaille d’or du tourisme de France. 

Comme dit l’adage : «les plus grands sont les plus simples, charmants et accueillants». A l’Auberge Saint-Antoine, c’est tout à fait le cas !

www.saint-antoine.com
www.excursionsmaritimesquebec.com

Sylvie Berthiaume

Séjour fait à l'invitation de l'Auberge Saint-Antoine
 

Lounge de l'Auberge

Quedille au homard

Panache Mobile 1

Roulotte Panache Mobile 2

Panache Mobile à la promenade

Aux Panaches en zodiac

 

 

Retour