Envoyer Imprimer PDF

Dakota du Sud

Dans les entrailles de la terre : du cristal

Qui dit grotte, dit intrépidité, attirance envers l’inconnu et recherche profonde de l’émerveillement. La Jewel Cave, dans la forêt des Black Hills, en Dakota du Sud, répond parfaitement à ces trois critères pour les aventuriers… disons minces, non claustrophobes et non asthmatiques. 

La nature fait ici sa propre discrimination : la 3e plus longue caverne au monde, avec ses 200 km de passages balisés, n’a que 21,5 cm de hauteur. L’humain doit donc mesurer 21,5 cm maximum, vêtements et petit sac à dos inclus… 

Mais il doit aussi avoir de grands yeux pour s’émouvoir devant les milliers de formations de calcite de cristal qu’il foulera de ses genoux et de ses coudes. 

Dans cette grotte, ce ne sont donc pas des stalagmites et stalactites qui nous attendent, mais plutôt, des ballons d’hydromagnésite et des petits cônes creusés (conulites) dans le plancher de la grotte.

Aventure : de modérée à très difficile

On peut s’en douter, il faut être en forme pour ramper, surtout longtemps. C’est pourquoi, les visites sont toujours accompagnées de guides experts, et offerts en différentes formules et durées.

Il faut aussi s’attendre à voir beaucoup de chauve-souris. Frissons garantis.

Parlant de frissons, on doit bien s’habiller, car la température constante dans la grotte se situe à 9 degrés Celsius. Le site web de la Jewel Cave donne toutes les indications et conseils de préparatifs.

Personne n’est en reste

Les voyageurs d’une même famille peuvent ne pas avoir la même audace et endurance physique. Qu’à cela ne tienne : la visite «découverte» est spécialement conçue pour plaire aux moins hardis, aux enfants et aux personnes à mobilité réduite. Ainsi, tout le monde peut faire un beau voyage et avoir plein de choses à raconter à la fin de la journée.

En soirée, on peut même opter pour la visite «histoire à la lanterne».

En surface, une nature ultra active

La Jewel Cave est située dans le Jewel Cave National Park. C’est donc dire que la randonnée guidée ou autoguidée est tout aussi indiquée dans ses alentours.

En cours de route, on croise des spécimens bien vivants parmi 393 espèces de fleurs et plantes, dont l’échinacée, 120 espèces d’oiseaux, dont le grand héron bleu, des reptiles et autres animaux sauvages et sympathiques, comme l’écureuil roux.

On peut apprendre aussi l’écologie du feu, assister à des conférences et visiter le centre d’interprétation.

Quand s’y rendre? 

La Jewel Cave et son parc national sont ouverts toute l’année, et tous les jours, sauf les principaux jours fériés.

À noter, dans les mois qui viennent, lors de certains grands anniversaires nationaux, l’accès sera gratuit : les 25 août, 28 septembre et du 9 au 11 novembre.

Comment s’y rendre?

On descend à l’aéroport de Rapid City, South Dakota, lequel est situé à 86 km de Custer.  À partir de Custer, il n’y a que 13 km à faire pour se rendre au Jewel Cave National Park.

Où loger à Custer?

Sur la rue principale, les hôtels des chaînes américaines abordables sont présents.

Pour demeurer dans l’atmosphère aventureuse des pionniers du Far West, on recommande sans hésitation, le Custer State Park Resort, où se situe le Blue Bell Lodge et ses petits chalets de rondins, équipés d’une cuisinette et d’une salle de bain complète ou d’une douche.

De plus, on peut y faire de l’équitation et partir à la découverte de l’horizon, ou une promenade en charrette, faire un feu de camp intime, etc.

Quoi voir et faire d’autre dans la région?

Aux alentours, soit à moins de 2 heures de route, il y a d’autres joyaux naturels à découvrir.

Simplement pour la vue et la randonnée: 

- le Custer State Park, notamment pour les troupeaux de buffles;
- le fameux Mount Rushmore, dans lequel sont sculptés les 4 plus célèbres présidents américains : Washington, Roosevelt, Jefferson et Lincoln;
- le Crazy Horse Memorial, où un guerrier Sioux à cheval fait aussi l’objet d’une magnifique sculpture
- les Badlands, pour leurs paysages lunaires et sédiments colorés.

Pour l’escalade :

- la Devil’s Tower, une formation rocheuse haute et arrondie, de près de 400 mètres.

Pour d’autres curiosités au cœur de la terre :

- la Wind Cave, nommée ainsi pour les sifflements qu’on y entend à l’intérieur et à l’extérieur.

Bref, un voyage d’aventure, plein… d’aventures incongrues…

Hors des sentiers battus, dans une région américaine plus souvent évoquée dans les films de western que dans les brochures de tourisme. Profitons-en!

www.nps.gov/jeca
www.visitcuster.com
www.bluebelllodge.com

Recherche et rédaction: Sylvie Berthiaume

Ballon d'hydromagnésite

Blue Bell Lodge

Au Custer State Park

 

 

Retour