Bannière
Envoyer Imprimer PDF

Croisière sur le Danube

7 villes et 4 pays, en 1 semaine en se la coulant douce!

Un bateau d’une longueur égale à la largeur d’un grand navire de croisière mais avec 150 passagers, au lieu de 3500, et 25 membres d’équipage, au lieu de 1200, et nous voilà partis pour une croisière fluviale sur le Danube.

Un fleuve différent et changeant tout au long de sa course, des escales enrichissantes et beaucoup d’écluses à passer sur ce Danube sinueux. 

Vienne, en Autriche
Vienne et son architecture de pierre avec tous ces édifices qui rivalisent entre eux avec leurs corniches semblables à de la dentelle. Vienne et son magnifique opéra, l’un des plus beaux d’Europe. Y obtenir une place à la première rangée d’une loge, assister à un ballet et voilà qu’un beau rêve vient de se réaliser!

Un métro souterrain efficace qui nous mène au centre ville, vers ces imposants palais et bâtiments qui se côtoient, la cathédrale Saint-Stephan, ses larges rues pavées piétonnières et bien achalandées. Et la nuit venue, la vieille ville s’illumine avec ces immenses lustres éclairant les artères.  On comprend mieux ce que pouvait être l’Empire Austro-Hongrois avec le Palais des Habsbourg où vécurent François-Joseph et son inséparable Sissi, impératrice d’Autriche. Une vraie ville d’aristocrates! 

Vienne est aussi célèbre pour ses cafés où les gourmands ne manqueront pas de se régaler des pâtisseries viennoises.

Budapest, en Hongrie
On glisse sur le Danube, on longe la Hongrie, on est entouré de brume et de calme. Ils vous laissent une étrange impression, ces paysages de vieux châteaux, de ruines et d’escarpements qui plongent dans le fleuve. 

Au port, la nuit, que de beauté grâce à ces bâtiments éclairés de mille lumières. Un tour de ville s’impose pour admirer les deux villes jumelles, de chaque côté du fleuve :

Buda (en haut) qui domine avec l’Eglise Matthias et le complexe du Château, et Pest (en bas), la vieille cité, autrefois souvent inondée. Plusieurs ponts les relient, dont le plus ancien, Chain Bridge, magnifique pont suspendu.  

Sur la Grande Place, où se trouve le Monument des Héros, c’est le rappel de l’invasion russe de 1956 et de l’occupation du pays, avec des souvenirs toujours omniprésents pour ce peuple meurtri. 

C’est la ville aux bains turcs si populaires. Et, bien sûr, celle du compositeur Liszt.

Bratislava, en Slovaquie
Ville sérieuse et plus austère. On voit beaucoup de gens, un pain saucisse dans une main, et une bière dans l’autre. La capitale de la Slovaquie n’est pas grande et n’a pas le lustre de Prague, sa rivale tchèque, mais les gens y sont chaleureux et ont foi en l’avenir. De belles artères piétonnes et d’anciens châteaux racontent leur passé moyenâgeux. 

Il faut aussi prendre le temps de déguster le « mulled wine » (vin chaud épicé à la cannelle), qui délie la langue.

Melk, Durnstein et Salzbourg, en Autriche
On vogue maintenant dans la vallée de Wachau, au pied du massif de Bohème. Encore de vieux châteaux et des ruines de monastères dominant les montagnes qui plongent vers le fleuve. Le paysage est à couper le souffle et les caméras n’arrêtent pas de cliquer. Les vignobles, étagés sur les flancs des coteaux, donnent, dans cette vallée, les meilleurs vins autrichiens. 

Un arrêt  à Melk pour visiter l’abbaye des Bénédictins, toujours habitée depuis 900 ans. Quelle richesse dans cette bibliothèque avec ses volumes si anciens, ses boiseries si finement sculptées, sa salle de réception que l’empereur utilisait et l’église baroque avec son plafond couvert de fresques!

On continue à naviguer vers la perle de l’Autriche, Durnstein, petit village typique pour assister à un concert d’orgues dans une ancienne église. La balade à pied dans les étroites ruelles est imprégnée dans nos souvenirs. Ce matin-là, le soleil était de la partie pour ces 50 personnes grimpant vers ce petit village… Quelle sérénité, quel dépaysement!  Tous   respectant cette richesse et ce silence pour en conserver un souvenir inoubliable.

Ballade d’une heure pour une excursion à Salzbourg, ville natale de Mozart, la maison de son enfance et, en arrière-plan, le décor du « Sound of Music ». De petits chalets de bois, un paysage montagneux, on est près des Alpes et Mozart est partout.

Arrêt pour le lunch dans un magnifique restaurant, le St Peters, où la décoration est soignée avec lustres, chaises en tapisserie et murs sculptés et concert dans les rues et les ruelles étroites, toujours une bière à la main.

Krumlov, en République Tchèque
Escapade en République Tchèque pour visiter le château de Krumlov, si bien conservé  depuis le 13e siècle, et cette petite ville aux maisons cubiques autour d’une rivière en forme de crochet. 

On passe de l’Autriche à la République Tchèque sans avoir vu la moindre frontière. Les arbres sont tout près, c’est la Forêt Noire. Le spectacle est familier, pour nous Canadiens, avec tous ces  conifères.  

Une semaine extraordinaire pour un dépaysement complet… à l’exception des conifères! 

Marc Pastor
Suzanne Lemieux Pastor




 

 

 

Retour