Attention, ouverture dans une nouvelle fenêtre. PDFImprimerEnvoyer

Pédaler à travers le temps

Le long du Danube

Certains choisissent la croisière sur le Danube (voir notre article), alors que d’autres choisissent d’y aller à leur propre rythme dans une expérience tout autant culturelle que sportive.

De Passau, à la frontière germano-autrichienne, à Bratislava, la Venise bavaroise et capitale de la Slovaquie, en passant par Vienne, Durnstein, Melk, Prague et Salzbourg, c’est sur plus de 400 km que ces adeptes du deux roues peuvent découvrir tout à la fois les traces des anciens Romains, des châteaux érigés au Moyen Âge, de mystérieuses ruines et de gracieuses églises, tout comme des paysages époustouflants.

Ils y découvriront les traces du règne des Habsbourg, non seulement au Château de Schönbrunn, iront de vignobles en vergers et ne manqueront pas de savourer la vie plus actuelle à Vienne, Prague et Salzbourg.

En alternant sur une rive ou l’autre du célèbre fleuve : à voir et à faire.

À Passau

Avant de débuter votre périple, il faut prendre le temps de visiter cette ville aux maisons et églises de style italien et même d’y savourer un concert dans sa fameuse cathédrale Saint-Stephen, dont l’orgue de 17 974 tuyaux et 233 registres est le plus grand au monde. À voir aussi le Veste Oberhaus, un château construit en 1219, un des mieux conservés d’Europe.

À Engelhartszell

Pourquoi pas s’attarder le temps d’un pique nique après avoir acheté le fameux fromage des frères Trappistes de l’Abbaye cistercien du 13e siècle, le seul en Autriche. Les moines fabriquent aussi de fameuses liqueurs – et pourquoi pas prévoir un petit "remontant" pour le soir?

À Wilhering

C’est là que s’établirent en 1146 les moines Cisterciens. L’abbaye conserve des traces de l’architecture Romanesque et Gothique de l’époque. Pour certains il s’agit de la plus belle église Rococo de l’Autriche.

À Linz

Dans la veille ville, autour de la place principale, il ne faut pas rater la colonne de la Trinité richement sculptée. Des City Walks permettent de découvrir cette ville des arts. C'est ici qu'est né le fameux Linzer Torte, le fameux gâteau. Y goûter sans faute!

C’est aussi ici à Linz que l’on a le choix de bifurquer vers Prague (lire notre article sur Prague), qu'il ne faut surtout pas manquer, ou Salzbourg en laissant le piste cyclable derrière soi. ou de continuer le long du Danube.

À Enns

La plus ancienne ville d’Autriche. Romantique à souhait avec ses traces Celtiques et Romaines, sa Basilique baroque de Lorch et ses châteaux du Moyen Âge. Sur sa place centrale s’élève une tour de 60 mètres du 16e siècle. Il faut grimper ses 156 marches pour une vue époustouflante.

À Mitterkirchen

Vous vous retrouvez il y a 2 700 ans dans un village celtique d’une vingtaine d’édifices où vous pouvez prendre une pause dans le temps et dans l’histoire.

À Melk

Vous ne pouvez manquer L’abbaye Baroque qui luit d’un jaune brillant au dessus de la ville de Melk. À visiter sans faute, même s’il vous faut gravir quelques degrés.

À Dürstein

Vous apercevrez de loin, le clocher bleu de cette petite église de Dürstein. Elle vaut le détour, tout comme la charmante ville entouré de vignobles. Un peu plus haut sur la colline vous verrez les ruines de l’ancienne ville fortifiée ou le roi Léopold V emprisonna Richard Cœur de Lion.

Un arrêt idéal pour une courte pause ou un pique nique – vous trouverez facilement tout ce dont vous avez besoin au village, y compris du bon vin pour accompagner le tout.

À Göttweig

Ici, il faut visiter le monastère bénédictin perché sur sa colline. C’est l’un des trésors de la région, sur la liste du patrimoine mondial de l’UNESCO depuis 2000.

À Carnuntum

Pour expérimenter la vie à l’époque romaine dans cette unique cité reconstruite avec ses maisons et pourquoi pas offrir une petite relaxation à vos muscles bien sollicités dans un bain dans d'anciens thermes romains?

Et il reste Vienne à voir et à vivre avant d’arriver à bon port à Bratislava. Mais ces deux villes méritent des articles séparés. Nous y reviendrons donc dans de futurs numéros.

Un outil indispensable

Naviguer sur ce grand fleuve européen est certes toute une expérience, mais parcourir ses rives nord ou sud au rythme de nos pédaliers et au gré de nos humeurs est une véritable aventure qui permet de traverses des siècles, des cultures à la fois orientales et occidentales, de découvrir des paysages contrastants habités et plus sauvages, des fermes luxuriantes et des vignobles …

Tout cela sur une piste bien balisée et sans dénivellation importante, sauf si l’on en sort pour arpenter les collines environnantes, et où il est facile de s’arrêter en tout temps pour un pique-nique, un lunch, un dîner plus élaboré ou pour passer la nuit.

Un guide utile et de format fort pratique, détaillant le parcours avec ses sites d’intérêts et curiosités, ses restaurants et hôtels, campings, ferries et autres services offerts aux cyclistes, est disponible tant en format papier qu’électronique.

Et pour les inépuisables!

Il est aussi possible d’étirer le parcours dans les deux directions, soit en Allemagne, jusqu’à Donaueschingen, et en Hongrie, jusqu’à Budapest, pour couvrir en tout 1 200 km. Tout un programme pour les mollets, pourvu que vous ayiez temps et énergie!


Christiane Théberge

Petit bourg le long du Danube

Abbaye Rococo à Wilhering

Colonne de la Trinité à Linz

Abbaye de Melk

Église bleu de Dürstein

Bains à Carnuntum

 

 

 

Retour