Attention, ouverture dans une nouvelle fenêtre. PDFImprimerEnvoyer


Hôtel Uville

Hôtel-musée au coeur du Vieux-Montréal

Un nouvel établissement dont les couloirs et les chambres sont habités par les âmes des personnages et les échos des événements qui ont transformé Montréal au cours des décennies 1960 et 1970.

L’édifice, situé sur la place d’Youville, bordé par le musée Pointe-à-Callière et construit au-dessus des fondations de la ville, était propice à cette immersion historique et culturelle.

Mais pourquoi avoir choisi ces 20 années? C’est pour Montréal, une période effervescente alors que l’on vit au Québec ce que l’on appelle aujourd’hui « la révolution tranquille » et que la métropole se prépare à accueillir l'Expo 67, qui activera non seulement sa poussée de croissance, mais constituera aussi une ouverture exceptionnelle sur le monde pour les Montréalais et Québécois.

33 histoires sur Montréal...

Chacune des 33 chambres raconte un chapitre de l’histoire de Montréal à l’aide de 400 photos d'archives et d’une centaine d'objets d'époque.

Dans les chambres, des meubles faits sur mesure sont entourés d’un papier peint aux motifs vintage. Un téléphone à cadran trône sur la table de nuit et une sélection de vinyles attend patiemment de tourner. On n’a pas oublié le lit confortable, quelques surprises, et toutes les commodités modernes des hôtels de luxe.

En plus, le cinéma y occupe une place de choix. Le téléviseur donne accès à une application crée exclusivement pour l’hôtel, en partenariat avec L'Office national du film du Canada (ONF), qui propose environ 140 films originaux, en français et en anglais, qui nous plongent au cœur du bouillonnement culturel de ces années marquantes. Il y en a pour tous les goûts : film expérimental sur la musique de Leonard Cohen et de Robert Charlebois, documentaires sur la culture, petits bijoux de films muets qui montrent le Montréal de l'époque.

À chaque palier sa thématique

Au 4e étage, ce sont les années 60. Ça bouge au Québec et à Montréal, tant au plan social que culturel. Sans compter le plan sportif, alors que Maurice Richard « le Rocket » inscrit un tour du chapeau pour donner aux Canadiens de Montréal sa première Coupe Stanley.

Au 3e étage, Montréal se prépare à accueillir l’Expo 67.

Le deuxième nous transporte dans les années qui ont suivi. On y scande les droits des communautés LGBTQ. Les femmes suivent les traces de Marie-Claire Kirkland-Casgrain en politique. René Lévesque fonde le Parti Québécois, dédié à fonder un pays. Et derrière la porte de la chambre 205, John Lennon et Yoko Ono échangent un baiser, cliché saisi lors de leur bed-in organisé à Montréal, à l’Hôtel Le Reine-Elizabeth.

Et ce ne sont que quelques-uns des clins d’œil que vous propose l’Hôtel Uville! Quelle belle façon de découvrir Montréal et un peu de son histoire!

Christiane Théberge

L'Hôtel Uville fait partie d'Epik Collection. Petits lieux, grands rêves.

 

Une chambre

Le célèbre but de Maurice Richard...et autres

Leonard Cohen... et autres

 

 

 

 

 

Retour

xxnx xvideis youjizz.site xstarshub.com