Bannière

Attention, ouverture dans une nouvelle fenêtre. PDFImprimerEnvoyer

Un FICAV amélioré

Et gratuit à compter du 1er janvier 2019

Le Fonds d'indemnisation des clients des agents de voyages (FICAV) qui sert à indemniser les clients des agences de voyages du Québec en cas de pépin est devenu plus souple et plus généreux depuis le premier août dernier.

Aider plus de voyageurs

Ainsi, les clients d’agences pourraient notamment être indemnisés s’ils n’ont pu se prévaloir des services touristiques payés à un agent de voyages, par exemple, à cause :

  • d’une catastrophe naturelle ou d’une crise politique;
  • de l’émission, par le gouvernent du Canada, d’un avertissement officiel recommandant d’éviter tout voyage ou tout voyage non essentiel dans le lieu de destination;
  • d’un autre service qui n’a pas été fourni comme prévu (par exemple, le retard d’un vol qui empêcherait un voyageur d’être présent au départ de sa croisière).

De plus, lorsqu’un client d’agence ne peut pas bénéficier des services touristiques, le Fonds pourrait rembourser :

  • les sommes raisonnables payées pour obtenir des services touristiques de remplacement (par exemple, si un voyageur constatait, une fois arrivé à destination, la fermeture de l’hôtel réservé par l’intermédiaire de son agent de voyages et qu’il devait se loger ailleurs, à un coût supérieur);
  • des frais de repas et d’hébergement (par exemple, si, à cause d’un vol annulé, un voyageur devait débourser des sommes pour se loger et se nourrir en attendant un autre vol).

Indemniser plus rapidement et mieux

Le délai de six mois précédant tout remboursement est aboli. Les voyageurs pourront être indemnisés suivant le traitement de leur demande.

Le montant total pouvant être versé aux voyageurs concernés par un même événement est augmenté.

Une protection gratuite

À partir du 1er janvier 2019, la protection du fonds sera offerte gratuitement aux clients des agences de voyages. Ces dernières n’auront plus à percevoir la contribution de leurs clients pour que ces derniers soient protégés, laquelle contribution équivaut actuellement à 1 $ par 1 000 $ de services touristiques vendus.

Une protection décidément fort bienvenue en ces années où les catastrophes naturelles et politiques s’intensifient ! Et une autre bonne raison de réserver son voyage avec l’aide d’une agence de voyages certifiée.


Christiane Théberge

 

 

 

 

Retour