Bannière

Attention, ouverture dans une nouvelle fenêtre. PDFImprimerEnvoyer

Ailleurs au Mexique!

Dans l’État de Colima

C’est un petit État sur la côte du Pacifique avec le port le plus important du pays : Manzanillo. Une capitale, Colima, dont la partie coloniale date du 18e siècle, ce qui en fait la 8e ville la plus ancienne du pays. Un « pueblo magico » dans la collection de 111 villes et villages remarquables aux plans culturel, naturel et architectural, Comala, avec ses 2 volcans, dont l’un est toujours actif et l’autre couvert de neige. 

À une heure de tout…

« Comme c’est un petit État, on est toujours à une heure de tout » nous dit César Castañeda, ministre du Tourisme de l’État de Colima. Et c’est bien vrai! 

À une heure des volcans, à une heure de la mer et des plages, à une heure de la mangrove, à une heure des vergers, à une heure du golf, à une heure du centre de recherche sur les tortues, etc.

Côté mer et plages

On peut y faire des plongées extraordinaires et certaines plages sont connues par les surfers pour la qualité des vagues. On y trouve aussi de petites plages de sable plus retirées et plus intimes pour simplement s’y baigner ou piqueniquer.

Entre mer et montagne

Le climat de Colima, entre mer et montagne, est propice à la culture, particulièrement des fruits de toutes sortes. Vous serez d’ailleurs étonné par la variété des fruits offerts aux repas.

Les sportifs peuvent profiter du golf en bord de mer avec vue sur les volcans ou même faire l’ascension de l’un de ces volcans – celui qui est recouvert de neige -, ou encore partir en expédition de pêche en haute mer. Après tout, Manzanillo est la capitale mondiale de l’espadon à voile.

Les plus contemplatifs s’adonneront à l’observation de crocodiles dans la mangrove ou d’oiseaux dans la Sierra de Manantlán, une Réserve de la Biosphère qui abrite 336 espèces d’oiseaux, sans compter 3 000 espèces de plantes et 60 espèces de reptiles, jaguars et pumas. 

On peut aussi y voir la production de sel à Cuyuclán (mai-juin), visiter des productions de café, le centre de recherche sur les tortues (août et décembre) où encore aider à relâcher les petites tortues dans la mer, sous la supervision des chercheurs du centre.

L’offre d’hébergement

On y trouve des hacienda de grand luxe, comme l’Hacienda San Antonio, qui a son étoile au Michelin, et qui produit sur place tout ce qui y est servi, y compris son propre fromage, tout comme d’humbles cabanas en bord de mer, en passant par des B&B et hôtels plus conventionnels.

Bref, Colima est une destination pour ceux qui désirent allier farniente, gastronomie, écotourisme, ornithologie et archéologie. À découvrir sans faute, sans oublier que la température moyenne annuelle hésite entre 23 et 27o Celsius!

Y aller

Des vols directs nous amènent du Canada à Manzanillo plusieurs fois par semaine et même dans la capitale Colima qui a aussi son propre aéroport international. 

Christiane Théberge
 

Volcan de Fuego

Surf à Tecoman

Centre historique de Comala

Colibri à gorge noire

 

 

Retour