Bannière

Attention, ouverture dans une nouvelle fenêtre. PDFImprimerEnvoyer

Sans bruit et sans fumée

La Norvège inaugure le navire de croisière du futur 

Le paquebot MS Roald Amundsen équipé de moteurs hybrides qui doivent faire baisser sa consommation de carburant de 20 % a pris les flots pour la première fois au début du mois.

Le système est développé par Rolls Royce et utilise la chaleur produite par les moteurs thermiques. Ce dispositif permet ainsi au bateau une autonomie d’environ une heure. Le temps de traverser les fjords norvégiens… le tout sans fumée, ni bruit et sans aucune émission de CO2.

Un carburant faisant appel à la mer

La compagnie norvégienne Hurtigruten qui opère ce navire prévoit mettre en service un second bateau hybride d’ici la fin de l’année et compte également remplacer ses navires polluants pour les croisières organisées en Arctique et en Antarctique.

Pour ces voyages bien plus longs, la compagnie travaille sur un système pour le moins inattendu: un carburant composé de restes de poissons mélangés à d’autres déchets organiques. Une technologie qui, devrait être opérationnelle d’ici trois ans.

Un bateau pollue plus qu’un million de voitures

Ces innovations pourraient redorer l’image des paquebots de croisière. Selon une étude publiée en juin 2019 par le leader mondial de la croisière de luxe, Carnival Coporation, ses 94 bateaux ont pollué dix fois plus que l’ensemble des 260 millions de voitures présentes dans le parc automobile européen l’an passé.

Un seul bateau de taille moyenne émet ainsi plus de particules fines qu’un million de voitures. Des navires plus "verts" représentent donc un réel enjeu pour les compagnies maritimes, notamment dans les croisières de plus en plus populaires en Antarctique, où les transporteurs utilisant du fioul lourd sont interdits depuis plusieurs années.

La Norvège fait partie des pays les plus avancés dans l’élimination de ce carburant très polluant. D’ici 2026, le pays veut appliquer une exigence "zéro émission" pour les navires et ferries qui naviguent sur ses fjords, classés au patrimoine mondial de l’UNESCO.

Source : Capital
 

Dans les fjords de Norvège

 

 

 

Retour