Bannière

Attention, ouverture dans une nouvelle fenêtre. PDFImprimerEnvoyer

Les vedettes de la Gaspésie sur nos tables!

Encore cette année, la brigade de chefs du Fairmont Le Reine Elizabeth nous séduit avec des plats où le homard gaspésien tient la vedette.

Accompagné d’autres produits locaux, comme les têtes de violon, l’huile de persil de mer, la salicorne, la bonite, la dulse*, l’amélanchier, le mélilot**, ce sont de vrais et surprenants délices qui nous sont offerts.

Au menu

Pour débuter, une salade gaspésienne à la chair de homard, têtes de violon, œufs de saumon, huile de persil de mer et moutarde à la salicorne préparée par le chef exécutif de l’hôtel, Baptiste Peupion. Que de couleurs et de fraîcheur !

Ensuite, Jean-Philippe Desjardins, chef du marché Artisans, nous concocte une gaufre okonomiyaki au homard – inspirée de la crêpe japonaise salée – servie avec mayo fumée à l’ail confit, réduction de cidre à l’amélanchier et flocons de dulse. Quelle belle inspiration japonaise pour notre homard gaspésien. Et quel coup de coeur !

Pour terminer, Jean-Marc Guillot, le chef exécutif pâtisserie nous surprend avec ce qui aurait pu être une simple tartelette de homard aux agrumes si elle n’avait été une presque œuvre d’art où les couleurs du chocolat, de l’érable, de la lime, de l’avocat et du homard tranchaient sur la tartelette au riz noir et charbon actif, si croquante sous la dent. Défi du sucré, salé hautement réussi !

Vous salivez ?

C’était tout à fait notre objectif ! Que de délices pour cette soirée à laquelle nous avait convié Le Regroupement des pêcheurs professionnels de homard du sud de la Gaspésie, une organisation à but non lucratif dont le rôle est de représenter les intérêts des pêcheurs de la région. Ce qu'ils font de fort belle et bonne manière.

Lancez-vous vous aussi et tentez d’innover avec ces produits locaux qui ne demandent qu’à se faire découvrir. Oubliez le homard beurre à l’ail où le crustacé ne goûte finalement … que l’ail. Soyez créatifs et si vous avez besoin d’inspiration, de conseils et de produits locaux, le marché Artisans de l’hôtel Fairmont Le Reine Elizabeth ne demande qu’à vous aider, tant en conseils qu’en offre de produits.

Vous pouvez aussi bien entendu vous laisser gâter, tout comme nous, par les chefs de cet hôtel quatre étoiles qui ne manqueront certes pas de vous impressionner par leur talent si vous choisissez de vous présenter à l’une de ses tables, que ce soit son restaurant Rosélys ou son Marché Artisans qui offre des repas rapides et savoureux tous les jours.

Et n’oubliez pas que le homard de la Gaspésie est un produit unique de pêche durable. Vous pouvez en retracer l’origine, son lieu de pêche exact et même le pêcheur qui l’a capturé. Voir notre article à ce sujet.

Faites-vous plaisir tout en découvrant les excellents produits du Québec ! Et pourquoi pas accompagner le tout d’un bon Chardonnay, produit lui aussi au Québec : le Chardonnay La Plage 2017, un produit du vignoble et cidrerie Coteau Rougemont est un compagnon tout à fait honorable. Disponible à la SAQ.

Ne tardez surtout pas ! La saison du homard est si courte !

Christiane Théberge


* Dulse : Cette algue de couleur rouge violacée est récoltée manuellement sur la pointe gaspésienne. Sa saveur évoque la crevette.

** Mélilot : C’est une plante sauvage qui pousse un peu partout au Québec. Ses petites fleurs, une fois séchées, ont un parfum qui évoque la vanille.

P.S. : N’oubliez surtout pas d’immerger vos homards cinq minutes dans de l’eau glacée salée après les avoir fait cuire 15 à 18 minutes par livre dans de l’eau salée – on nous dit qu’elle ne peut pas être trop salée. Ainsi votre homard restera tendre et goûteux. Sinon, il risque d’être caoutchouteux et sec.

 

 

 

Tout juste pêché

Jouant la star avant d'être cuit

Prêts pour la dégustation

La fameuse gaufre au homard

Et la tartelette pour terminer

 

 

Retour