Bannière

Attention, ouverture dans une nouvelle fenêtre. PDFImprimerEnvoyer

Une vedette gaspésienne choyée au Fairmont Le Reine Elizabeth

Apprêtée de multiples façons

Toute la brigade de chefs du Fairmont Le Reine Elizabeth, tant le Directeur culinaire que le chef du restaurant Roselys, le chef du marché l’Artisan, que le chef exécutif de la pâtisserie, s’est laissée inspirer par le homard de la Gaspésie, ce produit local exceptionnel, pour nous concocter des plats où l’imagination était aussi en vedette. 

Ainsi, ravioles de mangues et homard à la verveine avec bisque crémeuse au chocolat, pommes de terre au homard sauce thermidor, médaillon de homard au lait de coco et curry avec tuile de corail et homard poché aux agrumes avec gelée et espuma ont succédé aux entrées de pizza et de mini pita farci au homard.

Que de délices pour cette soirée à laquelle nous avait convié Le Regroupement des pêcheurs professionnels de homard du sud de la Gaspésie, une organisation à but non lucratif dont le rôle est de représenter les intérêts de ses pêcheurs.

Un produit unique de pêche durable

Depuis 2012, 100 % des homards de la Gaspésie sont étiquetés afin d’annoncer leur provenance au moyen d’un médaillon bleu et blanc fixé à un élastique sur la pince du homard. Ce dernier permet aux consommateurs de retracer l’origine exacte du crustacé et, par conséquent, d’avoir l’assurance qu’ils achètent un produit de la Gaspésie de qualité supérieure, pêché dans le plus grand respect de l’environnement.

Les pêcheurs gaspésiens ont été les premiers, et sont les seuls dans l’est du Canada, à assurer la traçabilité de 100 % de leur capture effectuée dans la péninsule gaspésienne, au Québec, le long du littoral du golfe du Saint-Laurent. La pêche du homard de cette zone a été certifiée durable et bien gérée dans le cadre du programme international de certification scientifique du Marine Stewardship Council (MSC).

Sa traçabilité, ses certifications et recommandations font du homard gaspésien un produit unique que tout le monde voudrait pouvoir déguster !

Faites la connaissance de votre pêcheur

De plus, il suffit d’entrer le numéro inscrit sur le médaillon sur le site Web de l’association et vous pouvez visionner une vidéo montrant « votre pêcheur » en pleine action et en apprendre davantage sur lui, sa zone et sa méthode de pêche, son bateau, etc. Le nôtre portait le numéro CA900253. Allez-y, vous pouvez le rencontrer!

Si vous achetez des homards cuits, n’oubliez pas de demander les médaillons aux marchands, s’ils ne sont pas sur les pinces, afin de retrouver « votre pêcheur ».

Et surtout, régalez-vous ! Surtout que les homards capturés cette année seront plus gros que ceux de l'an dernier, prévoit le biologiste et directeur scientifique de l'association, Jean Côté, et que la saison ne dure que quelques semaines. 

D’autres vedettes au Fairmont Reine-Elizabeth

Cet établissement emblématique de Montréal a subi toute une transformation il y a quelque temps et s’est offert en plus de ses 950 chambres et suites rénovées de façon audacieuse, un nouveau restaurant qui met en valeur les produits locaux de saison et un marché urbain unique au centre-ville de Montréal qui rassemble des producteurs et artisans locaux. Je vous mets au défi d’y aller et d’en ressortir les mains vides !

Les nouveaux espaces accueillent aussi une collection impressionnante de 123 œuvres de 37 artistes de renom de l’art contemporain québécois et canadien, dont Michel de Broin, Patrick Coutu, Nicolas Grenier et Geneviève Cadieux.

La collection d’art fait aussi partie intégrante de la transformation de la mythique suite 1742 ayant accueilli le bed in de John Lennon et Yoko Ono.

Sculptures, peintures, photographies et dessins, une multitude de disciplines sont représentées dans cette collection qui pourra surprendre les amateurs tout comme les initiés et positionne l’hôtel Fairmont Le Reine Elizabeth comme pionnier en matière d’exposition et de conservation artistique canadienne dans le milieu hôtelier.

Un hôtel qu’il faut décidément fréquenter pour le plaisir des yeux, tout comme pour celui des papilles!

Christiane Théberge
 

Sculpture de Jamee Carl

Sculpture Révolution de Michel De Broin 

 

 

 

Retour