Bannière

Attention, ouverture dans une nouvelle fenêtre. PDFImprimerEnvoyer

Tunisie

L'esprit du Yukon 

À Dawson City, le Dänojà Zho, ou «Maison Longue Ago», accueille les visiteurs pour découvrir le patrimoine des Tr'ondëk Hwëch'in. Les «Gens de l'eau» ont vécu sur cette terre pendant plus de 10 000 ans avec la conviction, transmise de génération en génération, que «le respect de la terre» est la clé pour vivre de concert avec la nature. Une pancarte près du fleuve Yukon affiche une citation d'un aîné des Premières Nations qui conseille: «Si vous n'êtes pas près de la rivière, vous êtes perdu».

À couper le souffle

Les visiteurs sont presque immédiatement émerveillés, impressionnés, dépassés et entichés par le paysage: la faune, les canyons, les rivières, les lacs, les montagnes, les forêts et les habitants du Klondike. (On dit que Klondike, en parlant de la région autour du fleuve Yukon, est une mauvaise prononciation de Tr'ondëk Hwëch'in).

L'un des habitants que nous avons rencontrés décrit les paysages du Klondike comme «déchiquetés, lisses et époustouflants», tandis qu'un autre parle du «sens panoramique de la beauté» que les visiteurs peuvent découvrir à chaque détour du fleuve Yukon et à chaque point de vue. Et que nous avons d’ailleurs facilement découvert dès notre arrivée à l’hôtel Edgewater à Whitehorse à côté des eaux rapides du fleuve Yukon.

Des compagnons ailés

Le matin suivant, en explorant la région, j'ai rencontré un jeune aigle à tête blanche installé près de la rivière et nous sommes devenus des compagnons silencieux pendant plusieurs minutes, alors que nous n’étions éloignés que de quelques mètres l'un de l'autre.

Plus tard, lors d'un court voyage en canot, avec les montagnes et « l’immense » ciel reflété parfaitement dans la surface miroitante du fleuve, nous avons repéré plus d'une douzaine d'Aigles royaux et d'Aigles à tête blanche, perchés sur des branches surplombant le fleuve ou installés dans les arbres couvrant les falaises de sable d’où ils planaient et plongeaient pour attraper leurs proies.

Un parcours en train historique

À Fraser, à deux heures de Whitehorse en Colombie-Britannique, nous sommes montés à bord de l'historique White Pass et Yukon Route Railway. Construit pendant la ruée vers l'or en 1898 avec le défi de surmonter le temps rude et la géographie difficile, c’est un exploit d'ingénierie impressionnant qui a été comparé à la construction du canal de Panama.

Après avoir quitté Fraser, le train a traversé la «Vallée tourmentée», un paysage morne d'arbres sculptés par le vent, une végétation clairsemée et un épais brouillard accroché aux sommets des montagnes avoisinantes.

À Bennett B.C. le train s'est arrêté afin que nous puissions explorer la zone. Des informations nous sont donnés sur la ruée vers l'or et une affiche « Ton of Goods » ne manque pas de nous intriguer. On nous indique qu’il s'agissait de fourniture obligatoire d'un an de marchandises et d'outils dont les «estampeurs» avaient besoin pour traverser la frontière canadienne. Cela signifiait aussi que lorsqu'ils faisaient la difficile ascension du col Chilkoot, dans le cadre du voyage vers Dawson City, ils devaient parfois faire trente voyages le long de la montagne pour apporter leur «tonne de marchandises» avec eux.

Le sentier Chilkoot se termine au lac Bennett et à quelques pas de la gare, les visiteurs peuvent apprécier la pente abrupte du sentier, qui offre un paysage magnifique sur le lac et les montagnes environnantes. Notre train a ensuite continué le long de la rive du lac Bennett, à travers un paysage éblouissant de cartes postales d'îles, de criques, de forêts et de montagnes.

À Carcross, notre dernier arrêt, les visiteurs ont acheté des souvenirs au magasin général Matthew Watson ou ont savouré le délicieux café et les muffins du Caribou Crossing Coffee, puis ont exploré les édifices et les expositions historiques de la ville.

Juste en bas de l'autoroute, nous nous sommes arrêtés pour des photos au désert de Carcross, une série de dunes de sable, souvent appelé le plus petit désert du monde. Puis, en empruntant la route du Klondike en direction de Dawson, nous nous sommes arrêtés au lac Emerald, où la couleur verte profonde et surréaliste de l'eau (due à l'érosion des montagnes calcaires) offre un autre beau panorama.

À Dawson City pour les Journées Découverte …et une expérience personnelle

Il y avait tellement plus à voir dans la région de Whitehorse, mais notre temps étant malheureusement limité, nous avons donc pris le vol qui en une heure nous amène à Dawson City (le retour, en voiture, prenait environ six heures). Nous sommes arrivés le week-end des « Journées Découverte », célébrant le 16 août 1896, date où l'on a découvert de l'or à Rabbit Creek, que les habitants ont renommé « Bonanza Creek » dans leur enthousiasme et anticipation de trouver plus d'or.

Nous avons fait un pèlerinage au ruisseau pour voir où tout s'était passé et avons ensuite embrassé l'esprit de découverte en recherchant de l'or à la réclamation n ° 33 (j'y ai trouvé 4,00 $), puis en regardant les autres chercheurs d’or s’activer à la réclamation no. 6 ouverte au public.

De retour à Dawson City, nos «Journées Découverte » personnelles ont débuté au Sour Toe Cocktail Bar où Sue, la reine des orteils, a sorti le véritable orteil humain noirci de la boîte où il est précieusement conservé et l'a rapidement mis dans mon verre de vodka Klondike («l’Esprit du Yukon "). J'ai bu la vodka et permis à l'orteil de toucher mes lèvres, devenant ainsi le membre n ° 75115 du Sour Toe Club!

Après cette expérience, nous nous rendons au Diamond Tooth Gertie, à seulement un pâté de maisons, pour un spectacle endiablé de cabaret du soir et son casino.

Et pour couronner le tout, des aurores boréales ont allumé le ciel vers 1 h 30 du matin. Il ne pouvait y avoir plus belle façon pour Dawson City de nous souhaiter la bienvenue.

Plus tard dans la matinée, nous avons profité d'une visite guidée de la ville pour découvrir les bâtiments, les bars, les banques, les bordels et les personnalités qui habitaient Dawson en 1898. Les activités des Journées de la découverte se poursuivaient avec la parade des cornemuses, des gendarmes, des chevaux tirant un vieux camion de pompiers, des personnalités locales, et même quelques camions monstres qui se préparaient à se salir dans la compétition de Mud Bog.

Toutefois, l'un des points d’orgue de notre visite fut un voyage en hélicoptère dans les montagnes Tombstone, où nous avons volé d’une vallée à l’autre, nous sommes approchés de magnifiques sommets montagneux escarpés, et avons pu atterrir quelques minutes pour profitez d'un moment personnel pour communier avec un paysage indescriptible.

Pour une première visite au Yukon, ce fut une expérience mémorable où chaque jour, une aventure et une vue impressionnante a été suivie par une autre. Le Yukon est LA destination pour les voyageurs qui aiment le plein air, la photographie, l'histoire, la culture, le plaisir, l'aventure et la tranquillité d'esprit.

Steve Gillick

 


 

 

Jeune aigle à tête blanche

Lac Emerald 

Le désert de Carcross

En canot sur le fleuve Yukon

Sue au Sour Toe Cocktail Bar

Parade des Journées Découverte

En hélicoptère au dessus des Tombstone

Photos: Steve Gillick 

 

 

 

 

Plus d'articles...

Retour