Bannière

Attention, ouverture dans une nouvelle fenêtre. PDFImprimerEnvoyer

 

Patrick Bureau

100 ans de Bauhaus  
Klee, Kandinsky, Gropius, Mies van der Rohe. Si ces noms vous sont familiers c’est que vous connaissez le mouvement Bauhaus, un des mouvements architecturaux majeurs du 20e siècle.

 Fondé par Walter Gropius à Weimar, en Allemagne en 1919, ce fut au départ une école d’architecture et d’arts appliqués. Au cours de ses 14 ans d’existence, l’école a connu deux autres architectes directeurs, le dernier étant : Mies van der Rohe et elle a attiré quelques uns des artistes les plus importants de l’ère moderne comme professeur, dont Wassily, Kandinsky, Paul Klee.

L’école était surtout connue pour ses réalisations architecturales mais c’était aussi un mouvement spirituel avec une approche radicale de l’art sous toutes ses formes. Les étudiants de cette école vivaient et travaillaient ensemble comme une véritable commune.

C’est devenu par extension un courant artistique qui a existé principalement dans trois villes en Allemagne : Weimar, Dessau et Berlin. Il a essaimé un peu partout en Europe avant d’être interdit par les nazis en 1933, ce qui a amené les artistes et architectes qui y étaient associés à s’installer surtout en Europe de l’Ouest et aux États-Unis, propageant l’esprit et les idées du mouvement Bauhaus. 

 Photo: The Master's house, Dessau

On célèbre en grand

Toute l’année 2019 plus de 100 manifestations sont prévues en Allemagne pour marquer l’anniversaire de ce mouvement qui a célébré la créativité, l’innovation, l’expérimentation et le modernisme.

Dans le berceau de ce mouvement artistique, en Saxe-Anhalt, un Land (état) de la République fédérale d'Allemagne situé au centre du pays, dont Magdeburg, la capitale, est à 150 km de Berlin.

Dans plusieurs ville dont Dessau qui abrite la plupart des édifices inspirés du Bauhaus, grâce à plusieurs commandes publiques de la Ville, un circuit guidé pourra être visité jusqu’au 30 novembre.

Ainsi une quinzaine de stations permettent de découvrir plusieurs de ces édifices remarquables, incluant des restaurants comme le Kornhaus sur la rive de la rivière Elbe, cafés, appartements, boutiques décorés et meublés dans l’esprit Bauhaus, façades d’édifices, pavillons de parcs, brochures et mêmes des journaux de l’époque qui témoignent de l’influence du Bauhaus à Dessau.

On peut parcourir le circuit bien signalisé de 22 km à vélo ou encore en empruntant la ligne d’autobus 10 entre 10h et 17h ou à travers une visite guidée offerte par la Fondation Bauhaus Dessau.

Le Festival Urban Environment Dessau offre aussi un parcours interactif avec des installations ludiques tout à fait dans l’esprit du mouvement qui relie les édifices du Bauhaus au tout nouveau musée Bauhaus Dessau qui ouvrira ses portes en septembre. Avec près de 50 000 artefacts du mouvement Bauhaus : mobilier, documents, photos, dessins et œuvres d’art illustrant la vision et les concepts que partageaient les acteurs du mouvement, le nouveau musée sera véritablement un arrêt obligé pour comprendre parfaitement l’influence du Bauhaus dans notre monde.

Spectacles et performances dans l’esprit Bauhaus seront offerts tout au long de l’année, dont, le Festival Stage TOTAL qui présentera «Violett», un opéra de Kandinsky au nouveau musée de Dessau et «La Trahison des Images», une performance utilisant la réalité augmentée sera présenté à la Dessau Masters’ house où des artistes du mouvement tels Schlemmer, Kandinsky and Klee ont vécu.

La Route du Bauhaus

Un circuit de quatre jours entre Dessau et Weimar en passant par Lutherstadt Wittenberg, Halle et Magdeburg, Quedlinburg - une ville du Patrimoine mondial de l’UNESCO et Elbingerode, permet de découvrir d’autres réalisations : édifices, jardins, arts appliqués, etc.

Et pour une expérience totale

La Fondation Bauhaus Dessau vous offre de passer la nuit dans l’un des édifices Bauhaus les plus connus de la ville, le Studio, où résidaient tant les jeunes professeurs que les étudiants à l’époque. À très petit prix (35 à 60 euros), vous pouvez obtenir une chambre avec l’un des fameux balcons (voir photo ci-contre). Il n’y a pas Wifi et les salles de bain sont partagées à chaque étage. Tout pour vous faire vivre l’esprit de commune de l’époque!

Une reconnaissance internationale

Les sites du patrimoine naturel et culturel classés par l'UNESCO dans 163 pays du monde incluent les sites Bauhaus de Weimar et de Dessau depuis 1996. Ce statut rend hommage à l'architecture remarquable du bâtiment Bauhaus et aux autres bâtiments qui ont durablement influencé l'image du modernisme le siècle dernier.

Des traces jusqu’à Montréal

Mies Van der Rohe le troisième et dernier directeur du mouvement a immigré aux Etats-Unis où on retrouve plusieurs de ses créations, dont la plus connu est sans doute le Seagram Building à New York. Quelques édifices de Montréal portent aussi sa signature dont le plus célèbre est le Westmount Square. Mais on retrouve aussi deux de ses œuvres sur l’Ile-des-Sœurs à Montréal. Un immeuble d’appartements mais aussi un autre édifice plus insolite. Il s’agissait au départ d’une station service Esso. L’édifice est aujourd’hui connu sous le nom de La Station et sert désormais d’espace intergénérationnel où adolescents et aînés ont le privilège de cohabiter pour quelques heures de loisirs. Usage que n’aurait certes pas renié le mouvement Bauhaus.

Christiane Théberge

Source et autres sites à consulter pour plus d’information :http://whc.unesco.org/fr/list/729

 

Édifice Bauhaus de la Fondation Bauhaus Dessau

Restaurant Kornhaus

Performance 

Le Studio, Dessau

La maison Gropius, Dessau (reconstruction)  

 Station service Esso, Montréal

 

 

 

 

 

 

Plus d'articles...

Retour