Bannière

Attention, ouverture dans une nouvelle fenêtre. PDFImprimerEnvoyer

Le Royaume-Uni et l’Irlande

J'entreprends avec Jean et Benoît, un circuit à vélo au pays de sa Majesté la reine. Trois semaines d'avril à parcourir en toute liberté l'Angleterre, le Pays de Galles, l'Irlande, l'Irlande du nord et l'Écosse.

Londres, Angleterre

La découverte de la ville se fait aisément à vélo.

La cité est d'une propreté impeccable et les gens sont d'une grande classe. Le London Eye, Buckingham Palace, les parcs et jardins font de cette ville un incontournable.

On trouve une auberge de jeunesse à prix réduit tout près de Hyde Park. Un mini dortoir avec 8 lits tous occupés et des bagages partout. Le bordel dans cette chambre nous coupe le souffle. Deux « presque » cadavres sont étendus en permanence dans les lits.

Heureusement, le reste du voyage se déroulera en camping la plupart du temps.

Liverpool, Angleterre

Qui dit Liverpool, dit Beatles!

On descend et descend les marches dans les bas fonds du Cavern Club pour y découvrir un fabuleux pub animé même en plein jour. Musique, bières et l'histoire incroyable du célèbre quatuor anglais qui y fait des débuts très prometteurs en février 1961, attirant un nombre incroyable de spectateurs.

Holyhead, Pays de Galles

Pour se rendre sur Holy Island, il faut serpenter dans un paysage grandiose, sous un ciel bleu azur.

Après de longues montées, on doit se taper les 1 126 marches pour accéder au «phare au bout de la Grande Bretagne» datant de 1873. Les cuisses sont exténuées, mais le paysage en vaut le coup.

Nous embarquerons par la suite avec nos vélos sur le traversier pour Dublin, ville du célèbre groupe U2.

Dublin, Irlande

Rouler à Dublin c’est comme rouler sur l’autoroute 40 à 17 heures. Nous tentons de survivre parmi tous ces vélos, piétons, trous dans la chaussée et autobus fous. Au Royaume-Uni comme en Irlande, on conduit à gauche et même après trois semaines, le défi restera le même à l'approche d'un carrefour giratoire: survivre jusqu'au prochain.

À l'auberge de jeunesse, la nuit durant, une femme, probablement somnambule, on l'espère en tout cas, tenta d'entrer sous les couvertures de notre ami Jean, qui lui refusa ardemment l'accès. La vie d'aventurier est imprévisible!

Belfast, Irlande du nord

Une promenade dans le quartier de Shankill, où les tensions entre protestants et catholiques sont encore très fortes. Un mur de la paix (Peace Line) délimite toujours le quartier. Les murs ou lignes de la paix sont des barrières de séparation construites sur quelques centaines de mètres de longueur et qui s’étendent quelquefois sur plus de cinq kilomètres.

Je me suis fait solidement insulter par une catholique à cause du drapeau britannique apposé sur mon vélo! Sauve qui peut….

Causeway costal road, Irlande du nord

Old Bushmills est la plus ancienne distillerie de whisky au monde. Elle a obtenu sa licence de fabrication en 1608. Nous en profiterons pour la visiter et savourer ce fameux liquide et remonterons ensuite sur nos montures le cœur joyeux.

Fort heureusement d’ailleurs car nous roulerons ensuite dans un froid brouillard sur de grands vallons, en direction de la Chaussée des géants. La Chaussée est une formation géologique volcanique constituée de plus de 40 000 colonnes hexagonales en basalte.

Île d’Arran, Écosse

Nous avons progressé sur la moitié de cette magnifique île, soit sur environ 55 km. Nous pensions avoir été servis en montée en Irlande du nord et bien voilà que non!

Vent de face, le pire ennemi du cycliste avec de grandes montées et des descentes vertigineuses. On ne s'aventure pas sur cette terre écossaise sans expérience à vélo.

Loch Lomond, Écosse

Nous continuons en direction du Loch avec une pluie glaciale et une grosse tempête de neige sur les hauts sommets. Détrempés et sales, nous sautons dans un ferry touristique pour Inversnaid, avec à bord des personnes âgées surpris par ces clowns détrempés.

Le Loch est merveilleux et bordé de sommets de plus de 1 000 mètres, le tout dans une brume et une pluie typiquement écossaise. Le Parc national de Loch Lomond et des Trossachs est le premier parc national d’Écosse. Nous progresserons le lendemain dans une tempête de neige et de forte grêle, côtoyant les vaches du Highlands et les Lochs.

Édimbourg, Écosse

Le périple se termine dans la majestueuse Édimbourg et son fameux château, ancienne forteresse construite sur un rocher d’origine volcanique dans le centre de la ville.


Tout au long de ce voyage nous avons alterné entre auberge de jeunesse, camping local et camping improvisé sur les terrains de paysans toujours heureux de nous accueillir. Les gens ont été généreux, constamment prêt à nous orienter et très intéressés à notre périple.

Cette région du monde est amplement riche en histoire et la nature y est omniprésente.

Le Royaume-Uni et l'Irlande sans pluie, il paraît que c'est possible en avril! Il faudra réessayer!

Daniel Charbonneau
 

 

 

Retour